logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Horaires de travail : les salariés veulent plus de souplesse

Actualités RH


logo Entreprise & Carrières

Conditions de travail

Horaires de travail : les salariés veulent plus de souplesse

Une étude sur la perception de l'organisation du temps de travail révèle des divergences entre managers et managés. Ces derniers pensent majoritairement qu'adapter leurs horaires augmenterait leur productivité. Mais les managers craignent de gérer des collaborateurs en horaires flexibles.

par Adrian de San Isidoro 05/07/2017 Entreprise & Carrières

Horaires de travail : les salariés veulent plus de souplesse
© JENS

SUR LE MÊME THÈME

La perception du temps de travail varie fortement entre les managers et leurs équipiers, selon une enquête de l’institut Opinionway pour Horoquartz, publiée dans un livre blanc le 27 juin, et qui mesure, de façon inédite, la relation au temps de travail.


Ainsi, 69 % des encadrants estiment être assez libres dans leurs horaires de travail, contre seulement 50 % pour leurs collaborateurs. Des avis mitigés dont les entreprises devraient tenir compte si elles souhaitent augmenter les performances de leurs salariés. Pour 75 % des sondés, davantage de souplesse pour adapter ses horaires permettrait d’améliorer leur productivité et 71 % jugent qu’elle les impliquerait davantage dans leur travail. Toutefois, les conséquences de la mise en place d’horaires plus flexibles inquiète principalement les managers, qui anticipent les difficultés pratiques. Les trois quarts craignent ainsi les risques de retards répétés et 76 % d’entre eux redoutent qu’un tel dispositif puisse les mettre en difficulté auprès de leur hiérarchie.

Badgeuse. D’autant plus que 69 % pensent que leurs équipiers bénéficient d’une certaine liberté, alors que seuls 50 % de leurs collaborateurs partagent cette opinion. La badgeuse, bien perçue par l’ensemble des salariés, serait la bonne réponse pour encadrer cette flexibilité et éviter les abus.


Un élément d’équité. Subtilité observée par l’étude : si les salariés veulent plus de souplesse à tous les échelons, neuf sur dix déclarent que le respect des horaires est essentiel pour l’entreprise et qu’il est un élément d’équité. Pour les sondés, vouloir aménager son emploi du temps n’a donc rien à voir avec le désir de moins travailler.


Autre donnée intéressante : 80 % indiquent que l’organisation de leur travail leur permet de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Ils sont aussi 89 % à estimer que la bonne gestion du temps de travail est le facteur d’un climat social apaisé dans l’entreprise. Avis aux lève-tard : passé un délai d’attente moyen de 38 minutes, vos collègues jugeront votre retard comme inacceptable.

1) Réalisée du 27 au 31 mars 2017, auprès de 1 036 salariés.

 

Chiffres clés
43 % des salariés pensent travailler plus que la durée contractualisée.
85,6 % du temps est du travail effectif selon les salariés.
58 % des salariés reportent leur temps de travail.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.