logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Le rapport Masingue propose d'améliorer le tutorat par les seniors

xx Actualité sociale xx


Emploi des seniors

Le rapport Masingue propose d'améliorer le tutorat par les seniors

Un rapport dédié au tutorat dans l’entreprise préconise de mieux employer les seniors dans la transmission des savoirs et des compétences.

17/03/2009 WK-RH, 17/03/2009

Le rapport Masingue propose d'améliorer le tutorat par les seniors

SUR LE MÊME THÈME

 

 

L’idée selon laquelle les seniors seraient les acteurs tout trouvés pour assurer le tutorat dans l’entreprise ne va pas de soi. C’est ce que démontre, chiffres à l’appui, Bernard Masingue, directeur de formation de Veolia Environnement, dans un rapport diligenté par le secrétaire d’Etat chargé de l’emploi, Laurent Wauquiez. Pour autant, ce rôle leur conviendrait parfaitement. Il réglerait en partie leur maintien dans l’emploi et impulserait un management intergénérationnel des équipes de travail.

 

Précautions préalables

D’où la nécessaire mise en place d’une politique offensive et construite de la part des employeurs. Certains y sont parvenus. Le rapport cite, ainsi, en exemple, NGE, entreprise de travaux publics, CMI-MCF, une PME du Nord-Pas-de-Calais, spécialisée dans la mécanique lourde de précision, ou encore Bouygues Telecom. Leur approche, leur pratique et leurs modalités d’organisation du tutorat sont différentes. Mais elles ont toutes en commun, selon Bernard Masingue, quelques précautions préalables : ne pas avoir systématiser le senior dans un rôle de tuteur et d’avoir aidé le tuteur à prendre du recul sur son vécu professionnel pour mieux le transmettre.

 

Pour mieux faire

Cette observation des différents modèles d’exercice du tutorat a permis à l’auteur d’énoncer quelques pistes visant à l’élargissement de cette pratique. Pourquoi, en effet, la limiter aux jeunes recrues ? Les tutorats peuvent potentiellement profiter non seulement à toutes les catégories d’emplois dans les entreprises (ouvriers, employés, maîtrise, cadres) mais aussi à des « tutorés externes » (clients, fournisseurs…). Et pourquoi la réserver à la seule évolution professionnelle ? Bernard Masingue conseille, ainsi, d’envisager le tutorat aussi comme un instrument de pérennisation des compétences.  C’est ce qu’il appelle le tutorat d’héritage. Reste, ensuite, à l’organiser, à l’encadrer, à le valoriser en interne. Autant de principes expliqués et décrit dans ce rapport.

 

 

Céline Lacourcelle

 

 


Document(s) joint(s) :
  Rapport de Bernard Masingue

Site(s) lié(s) : http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/9335/changement-de-cap-pour-lemploi-des-seniors.html
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/7633/les-seniors-restent-les-oublies-de-lentreprise.html

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »