logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Lyreco France digitalise ses ressources humaines

Actualités RH


logo Entreprise & Carrières

Gestion des talents

Lyreco France digitalise ses ressources humaines

Le fournisseur bureautique renforce sa politique de recrutement et de formation en se dotant d’outils numériques. De quoi permettre aux RH d’affiner leurs missions et de gagner du temps.

26/10/2017 Entreprise & Carrières

Lyreco France digitalise ses ressources humaines

SUR LE MÊME THÈME

Depuis le début de l’année, la team recruitement de Lyreco France propose des chats presque en direct à des candidats présélectionnés sur le site Web du groupe. Cinq des recruteurs du spécialiste des fournitures de bureau (2 500 salariés, 500 millions d’euros de chiffre d’affaires) y apparaissent en photo, et peuvent aussi être contactés sur Viadeo, Twitter et LinkedIn. « Pour l’instant, les demandes ne sont pas nombreuses au point de déséquilibrer le service, remarque Xavier Thiriot, DRH de Lyreco France. Mais nous réfléchissons à une éventuelle mise en place d’astreintes. »

Atteindre les Millennials

Convaincu que « l’innovation digitale passe par les ressources humaines pour irriguer l’entreprise », le DRH s’attache, depuis son arrivée en 2015, à intensifier la digitalisation des RH du groupe. Lyreco diffuse, depuis quinze ans déjà, ses offres d’emploi sur le Web et dispose d’un site dédié. « Nous souhaitions également exploiter le potentiel du numérique pour segmenter le recrutement, afin de mieux atteindre les Millennials », explique le DRH. Parmi eux, les commerciaux sont particulièrement visés, leur turnover étant de 15 %, contre 5 % pour l’ensemble des salariés. Depuis 2015, le groupe a créé une version mobile du site, qui facilite le contact direct des candidats avec les chargés de recrutement via, notamment, les réseaux sociaux.

Parallèlement, l’entreprise s’est équipée d’une solution qui « pousse » les offres d’emploi vers les profils les plus adéquats. Pour son système de gestion des candidatures (Applicant Tracking System ou ATS), Lyreco a fait appel à ProfilSoft (désormais Talentstream Recruit) de CareerBuilder. Et pour son sourcing, l’entreprise s’appuie sur RegionJob et l’Apec (pour les CVthèques), ainsi que sur les solutions de recrutement de LinkedIn et Viadeo. Quelque peu allégés de la sélection, les sept chargés de recrutement de l’entreprise ont eu pour mission, en amont, de redéterminer les profils cibles. « Ils sont sortis des définitions habituelles pour cerner plutôt des tempéraments, commente le DRH. Ils ont aussi pris le temps d’orienter les candidats vers les bons services. » Résultat : « Les commerciaux s’acclimatent mieux, restent plus longtemps et ont doublé leur performance. »

Les membres de l’équipe de recrutement, qui ont actualisé leurs connaissances par deux jours de formation, disposent d’un autre outil pour affiner leur choix : Visiotalent, une solution d’entretien vidéo en différé permettant au candidat présélectionné de répondre aux questions des recruteurs. Malgré la « mise en scène de soi », le DRH estime « que la personne se révèle plus naturelle sans le trac d’un entretien en face-à-face ». L’équipe, elle, limite ses déplacements et sa mission gagne en qualité. « En visionnant ces vidéos, on découvre des gens auxquels on aurait porté moins d’attention», souligne- t-il. Twitter, réseau très prisé des recruteurs les plus geek, présente une double utilité pour le groupe. « Il génère de l’audience et renforce le sentiment d’appartenance », estime Xavier Thiriot. Pour preuve : les formateurs s’en sont emparés. « Ils envoient un tweet depuis une conférence, font circuler une information professionnelle sur un mode ludique et informel.» Au hasard des tweets, les membres de la #team formation, rompus au e-learning depuis 2014 (200 modules, par exemple, pour les commerciaux), évoquent ainsi le dernier service numérique, lancé l’an dernier avec l’éditeur Talentsoft (solution de gestion des talents) : un dispositif de formation sur smartphone pour les 400 conducteurs du groupe, avec 40 didacticiels de deux minutes. Ces outils, adaptés à ces salariés éloignés, « révolutionnent aussi le travail des sept formateurs, qui deviennent davantage des chefs de projets, considère Xavier Thiriot. Ils préparent leur session avec des quiz, répondent à des questions ou organisent un challenge. Cela crée une vraie dynamique ».

Désinhiber les plus timides

Autre avantage de la formation sur mobile : à l’instar de la vidéo différée, elle désinhiberait les utilisateurs les plus timides qui, du coup, révèlent à l’entreprise le meilleur d’eux-mêmes. Et alors que de nouveaux modules sur les gestes et postures sont élaborés avec des partenaires extérieurs, le patron des RH estime que « ces outils offrent à l’équipe de formation une chance de prendre du recul, et de se réinscrire dans une logique de stratégie. C’est un challenge pour les RH ».

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.