logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Hausse des contrats collectifs avec options facultatives

xx Actualité sociale xx


COMPLÉMENTAIRES

Hausse des contrats collectifs avec options facultatives

Le Centre technique des institutions de prévoyance (Ctip) a présenté, le 12 décembre, les résultats de son douzième baromètre, réalisé par le Crédoc.

20/12/2017 Protection Sociale Informations, n° 1102

SUR LE MÊME THÈME

Sans surprise, avec la généralisation des contrats collectifs en santé, 86 % des entreprises proposent désormais une complémentaire maladie à leurs salariés, contre 64 % en 2015. Mais le taux de couverture de ces derniers reste « très » stable à 69 %. « Ce paradoxe peut s’expliquer par le doublement du nombre des dispenses », constate l’étude. Pour la mise en place, la majorité des employeurs (59 %) a opté en faveur d’une négociation avec les représentants de salariés tandis qu’un sur dix a préféré suivre les recommandations de sa branche. Parmi les entreprises équipées, une sur cinq a dû aussi modifier son contrat. Celles qui n’ont pas répondu à l’obligation légale le justifient par le manque de temps (38 %), le coût (29 %) et la complexité (21 %). Autre conséquence des modifications réglementaires : la hausse des options facultatives liée aux nouveaux plafonds des contrats responsables. Six entreprises sur dix en proposent. Et dans quatre cas sur dix, elles sont à la charge exclusive du salarié (+ 11 points par rapport à 2015). « C’est une conséquence que nous avions malheureusement prévue », regrette Jean-Paul Lacam, délégué général du Ctip.

L’étude révèle aussi une hausse du nombre de risques couverts en prévoyance. Au total, 86 % des salariés bénéficient d’au moins une garantie. Les indemnités journalières en cas d’arrêt de travail concernent 79 % des employés. Le capital en cas de décès arrive en deuxième position (63 %), suivi par la rente invalidité (61 %) et celle pour le conjoint en cas de décès (46 %). Si un quart des entreprises ont modifié leur contrat prévoyance après les réformes de 2016, la croissance est « directement liée aux garanties rendues obligatoires par des accords de branche », assure le baromètre. L’épargne retraite et salariale gagnent aussi du terrain. 35 % des sociétés interrogées déclarent en proposer une à leurs salariés, contre 30 % en 2015. Au total, 62 % des employés sont couverts par l’épargne d’entreprise.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »