logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Formation : BNP Paribas met le cap sur la digitalisation

xx Actualité sociale xx


Formation

Formation : BNP Paribas met le cap sur la digitalisation

En juillet prochain, les 15 000 salariés de BNP Paribas qui travaillent dans les agences bancaires seront dotés d'un "compagnon numérique", dédié à la formation en « situation de travail », a indiqué, ce jeudi 14 juin, Frédéric Aubineau, responsable du développement des compétences et My Campus de BNP Paribas Banque de détail, à l'occasion du 2e anniversaire des centres internes de formation du groupe bancaire.

14/06/2018 Fil AFP Liaisons Sociales

Formation : BNP Paribas met le cap sur la digitalisation Frédéric Aubineau, responsable du développement des compétences et My Campus de BNP Paribas Banque de détail

SUR LE MÊME THÈME

Ce robot, qui correspondra avec le salarié sous forme de tchat depuis n'importe quel support numérique, est censé le guider dans son travail au quotidien, selon le profil de la personne, qu'elle soit experte ou novice. « Cet outil créé par la start-up Celestory est né d'un hackathon en juin 2017. Avant de répondre au collaborateur, il va repérer son niveau de connaissance sur le sujet évoqué », précise Frédéric Aubineau. Ce "compagnon" numérique, qui pourrait concerner à terme les 28 000 salariés de la banque de détail, est l'une des dernières innovations déployées par le groupe bancaire en matière de formation digitale.


Employabilité des salariés


Car si le volet digitalisation de la formation n'occupe aujourd'hui que 18 salariés sur les 130 employés par les 6 centres internes de formation My Campus, il est bien au coeur du plan stratégique de transformation de l'entreprise. Planifié sur les exercices 2017-2020, il met en jeu 100 millions d’euros (hors budget plan de formation) pour le développement des compétences et l'employabilité des salariés. « Notre objectif est d'adapter en permanence les compétences de nos collaborateurs à l'évolution très rapide que connait notre secteur, en termes de mutations technologiques et de changements de comportement de notre clientèle. Nous souhaitons aboutir à une sorte de symétrie entre l'expérience collaborateur et l'expérience client. Et le digital permet d’accélérer ce mouvement », détaille Frédéric Aubineau.


Fabrique de compétences


Pour y arriver, l'entreprise mise notamment sur sa fabrique de compétences My Campus, créée en 2016. Avec 130 salariés, dont 50 formateurs, et six centres de formation (Lille, Paris, Nantes, Bordeaux, Marseille et Lyon), elle a prodigué 900 000 heures de formation en 2017 (dont 63 % en présentiel), soit 4,3 jours de formation par salarié. C'est aussi en son sein que BNP Paribas y conçoit ses outils digitaux. Comme sa chaîne interne de vidéos My Campus Tube développée par la stat-up nantaise Speachme. Depuis son lancement, la chaîne a accueilli 650 vidéos (environ 17 000 vues à ce jour, près de 12 000 utilisateurs) dont 25 % ont été postées par les collaborateurs eux-mêmes.
Autre trouvaille : l'appli Aboutme, sorte de Linkedin interne accessible depuis huit mois où chaque collaborateur peut déclarer ses compétences. « Grâce à un Cooc (acronyme de Corporate Open Online Course, NDLR), nous avons aussi formé en six mois 15 000 personnes à une nouvelle offre en assurance IARD », ajoute M. Aubineau. Pour embarquer ses collaborateurs dans le développement de ses offres digitales de formation, la banque de détail peut s'appuyer sur les résultats d'un quizz portant sur le niveau des compétences numériques adressé à ses 28 000 salariés. Le taux de bonnes réponses s'est élevé à 71 %. Des connaissances qui ne seront pas inutiles à l'heure des grands bouleversements qui se dessinent dans le secteur bancaire. Selon l'étude « La banque à 2020-2025 : emploi et compétences, quelles orientations ? » publiée par l’Observatoire des métiers de la banque en mars 2017, les banques connaîtront « des transformations majeures et massives dans les cinq ans ». Une autre étude de l'Observatoire datée décembre 2017 note, quant à elle, qu'avec l'intelligence artificielle « la machine devient progressivement experte, posant de fait des questions sur la place du collaborateur bancaire et sur les compétences utiles demain pour exercer un métier ».

J.-F. Rio

Accéder au Fil AFP Liaisons Sociales

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »