logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
NAO : les entreprises accentuent la sélectivité des augmentations individuelles

xx Actualité sociale xx


Etude

NAO : les entreprises accentuent la sélectivité des augmentations individuelles

Les entreprises ont poursuivi globalement leur politique de sélectivité accrue des augmentations individuelles accordées aux salariés, selon le baromètre 2017-2018 sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) publiée, mardi 10 juillet, par le cabinet Mercer.

11/07/2018 Fil AFP Liaisons Sociales

D'après la 7e édition de l'enquête (1), seules 7 % des organisations participantes (contre 17 % l'an passé) disent en effet avoir octroyé une augmentation individuelle à l’ensemble des collaborateurs. 93 % des entreprises ont donc procédé à une sélection dans l’attribution des augmentations individuelles. Ainsi, au sein de ces sociétés, seuls 60 % des collaborateurs (en médiane) recevront une augmentation en salaire de base.

Volume médian de hausse de 2%

Le volume de l’enveloppe d’augmentation du salaire de base prévue pour 2018 s’établit à un niveau médian de 2 % (vs. 1,8 % en 2017), avec un premier quartile à 1,7 % (vs. 1,42 % en 2017) et un troisième quartile à 2,3 % (vs. 2% en 2017). Une hausse qu'il convient de nuancer selon Bruno Rocquemont, directeur du département de gestion des talents de Mercer France. « Il faut l'analyser au travers du prisme de la reprise de l’inflation et des rattrapages amorcés par un certain nombre de sociétés, après des années de gel ou de très faibles augmentations, dans un contexte économique plus positif ».

Autres éléments

Par ailleurs, les négociations autour d’autres éléments que l’augmentation du salaire de base sont de plus en plus fréquentes : 78 % (contre 65 % l'an passé, et 45 % en 2015) des sociétés déclarent avoir discuté de ces autres éléments pendant les NA0, contre 65 % l’année dernière et 45 % en 2015. Ces éléments peuvent être des versements ad hoc (primes exceptionnelles, rémunération variable plus importante) ou la mise en place de mesures pérennes (organisation du temps de travail, bien-être et ergonomie des espaces).

À l’issue du dernier mois d’administration de l'enquête en mars 2018, 59 % des NAO avaient été finalisées. Cette situation contraste de fait avec l’édition 2017, où déjà 80 % des NAO étaient finalisées, constate Mercer.

(1) Mercer a interrogé un panel de DRH et de responsables rémunération et avantages sociaux sur une période allant d’octobre 2017 à mars 2018 via un questionnaire en ligne et des entretiens individuels.

D. Giraud


Accédez au Fil AFP Liaisons Sociales

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »