logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Bérengère Grandjean, DRH de CNP Assurances : « L’index témoigne du niveau de maturité de l’entreprise en matière d’égalité femmes-hommes »

xx Santé et sécurité au travail xx


Interview

Bérengère Grandjean, DRH de CNP Assurances : « L’index témoigne du niveau de maturité de l’entreprise en matière d’égalité femmes-hommes »

« CNP Assurances est engagée depuis plusieurs années dans une politique d’égalité entre les femmes et les hommes », explique Bérengère Grandjean, la DRH du groupe. L'assureur est la première entreprise à avoir communiqué, avant l'échéance fixée par le gouvernement au 1er mars pour les sociétés de plus de 1 000 salariés, sur l'index de l’égalité femmes-hommes, avec une note 99/100. Explications.

15/02/2019 Fil AFP Liaisons Sociales

Bérengère Grandjean, DRH de CNP Assurances : « L’index témoigne du niveau de maturité de l’entreprise en matière d’égalité femmes-hommes » Bérengère Grandjean, DRH de CNP Assurances

SUR LE MÊME THÈME

Liaisons Sociales : Comment, en tant que DRH, avez-vous perçu l’annonce de la création de cet index de l’égalité femmes-hommes par le gouvernement ?
Bérengère Grandjean : CNP Assurances est engagée depuis plusieurs années dans une politique d’égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière salariale. La mise en œuvre de cette politique et ses effets sont mesurés chaque année à travers différents indicateurs, notamment ceux du rapport de situation comparée. Ce nouvel index éclaire de manière complémentaire la situation de l’entreprise sur cette dimension. L’objectivation de la mesure présente aussi l’avantage de faciliter le positionnement de CNP Assurances sur les résultats de ses actions, tout en rendant possible des benchmark externes.


LS : La mise en œuvre de l’index a-t-elle soulevé des difficultés particulières dans votre entreprise ? Comment, par exemple, avez-vous répertorié et classé vos collaborateurs ?
B. G. : Le calcul de l’index a été réalisé en application du décret du 8 janvier 2019 et n’a pas engendré de difficulté particulière. Ainsi, les salariés ont-ils été répartis par niveau de classification, selon les conventions collectives en vigueur dans l’entreprise (CCNA et CCNIA) pour l’indicateur concernant les écarts de rémunération et par catégorie socio-professionnelle, pour les indicateurs concernant les promotions et les augmentations.


LS : Vous venez d’anticiper la mesure de l’égalité professionnelle avec une note de 99/100. Comment expliquez-vous ce bon résultat ?
B. G. : CNP Assurances est engagée depuis plusieurs années dans une politique d’égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d’égalité salariale. Cette politique est en particulier inscrite dans un accord d’entreprise sur la QVT et reconnue depuis 2009, de manière ininterrompue, par le label Diversité. Dans ce contexte, CNP Assurances apporte une attention particulière depuis plus de 10 ans aux indicateurs mesurant la situation annuelle, son évolution et les effets des actions réalisées pour progresser dans cette voie de l’égalité professionnelle. L’index que nous venons de publier témoigne du niveau de maturité de l’entreprise dans ce domaine, à la suite de la politique active engagée. L’enjeu de CNP Assurances est de pérenniser ce bon résultat. Nos actions s’inscrivent dans une démarche d’amélioration continue pour faire progresser les femmes et les hommes au sein du groupe : mise en place d’objectifs chiffrés, mesure de résorption des écarts salariaux…


LS : Dans un rapport récent, Sylvie Leyre, la DRH France de Schneider Electric qui a contribué à l'élaboration de l’index, recommande aux entreprises des actions complémentaires en direction des femmes, notamment en matière de formation et de conciliation vie professionnelle–vie privée. Qu’en pensez-vous ?
B. G. : Notre action en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes intègre également, au-delà de l’égalité salariale, d’autres dimensions. Celles-ci sont notamment inscrites dans l’accord QVT de 2016. Nous actionnons également différents dispositifs pour favoriser l’accès des femmes à des postes à responsabilité. En parallèle, nous privilégions des actions intégrant l’ensemble de nos collaborateurs à tous les niveaux de responsabilité, pour notamment déconstruire les stéréotypes, faire évoluer les représentations liées à la parentalité ou rappeler que l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle est un enjeu majeur pour la qualité de vie au travail et l’engagement des équipes, que l’on soit un homme ou une femme.


LS : Vous avez reçu dès 2009 le label Diversité. Comment se concrétise votre politique RH de lutte contre les discriminations ?
B. G. : Le Label Diversité est une reconnaissance de la démarche volontariste et exemplaire conduite par CNP Assurances pour inscrire la non-discrimination dans le quotidien de chacun. Nous veillons, par un audit régulier de nos process RH, à appliquer le principe de non-discrimination et d’égalité des chances. Nos différents accords d’entreprise concrétisent nos engagements en ce sens. Citons par exemple, l’accord QVT intégrant la dimension femmes-hommes, ou encore l’accord Handicap, ou les accords GPEC qui traitent des problématiques liées à l’âge, comme par exemple le maintien dans l’emploi des seniors.

Propos recueillis par Jean-François Rio (crédit photo : Aldo Sperber)

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »