logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Épargne salariale : 7,5 millions de salariés ont perçu un complément de rémunération en 2017

xx Actualité sociale xx


RÉMUNÉRATION

Épargne salariale : 7,5 millions de salariés ont perçu un complément de rémunération en 2017

En 2017, 49,9 % des salariés du secteur marchand non agricole, soit 8,8 millions de salariés, ont eu accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale, indique la Dares dans une étude publiée le 1er août. Une proportion qui diminue de 1,8 point en un an, alors que les sommes globales distribuées aux salariés ont, elles, connu une forte progression de 6,6 % dans les entreprises d’au moins dix salariés.

20/08/2019 Liaisons sociales quotidien, 20/08/219

Parmi les 8,8 millions de salariés qui ont eu accès à au moins un dispositif d’épargne salariale (participation, intéressement, PEE, Perco), 7,5 millions ont bénéficié d’un complément de rémunération en 2017, relève la Dares dans une étude diffusée le 1er août 2019. Pour ces quatre dispositifs, près de 19 milliards d’euros ont été distribués en 2017.

Une couverture variable selon la taille de l’entreprise et l’activité

La Dares relève d’importants écarts, en fonction de la taille de l’entreprise et le secteur d’activité, quant à la possibilité de bénéficier ou non d’un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale. Ces dispositifs sont en effet très largement concentrés dans les entreprises de plus de 50 salariés, 83,8 % des salariés ont pu y avoir accès dans les entreprises d’au moins 500 salariés, contre 61,9 % dans celles de 50 à 499 salariés et 14,6 % dans celles de moins de 50 salariés. Ce taux tombe à 11,2 % dans les entreprises de moins de 10 salariés.

Le secteur d’activité constitue également une variable importante. Ainsi, 94,4 % des salariés étaient couverts dans la cokéfaction et le raffinage et 92,3 % dans la fabrication de matériel de transport. À l’inverse, pour d’autres secteurs, l’accès à ces dispositifs a été nettement plus restreint en 2017, notamment en raison d’une forte concentration de petites entreprises. C’est par exemple le cas dans l’hébergement et la restauration (24,5 %), dans l’enseignement privé, la santé humaine et l’action sociale (15,5 %) ou dans les autres activités de services (14,9 %, incluant notamment la coiffure et les soins de beauté).

Une forte progression des sommes distribuées en 2017

Sur les 8,8 millions de salariés couverts par au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale, 7,5 millions ont perçu une prime en 2018 au titre de 2017 (participation et intéressement), ou en 2017 pour les abondements sur les plans d’épargne. Cela représente 85,3 % des salariés couverts et 42,6 % de l’effectif salarié total.

Dans les entreprises d’au moins dix salariés, le montant moyen des primes versées était en croissance en 2017, pour la participation (1 398 € contre 1 369 € en 2016) comme pour l’intéressement (1 828 € contre 1 734 € en 2016). De même, les abondements moyen s sur les plans d’épargne salariale ont crû : 724 € sur les plans d’épargne d’entreprise (PEE, contre 670 € en 2016) et 556 € sur les plans d’épargne retraite collectifs (Perco, contre 496 € en 2016).

Au final, le complément moyen de rémunération dégagé par l’ensemble des dispositifs s’est établi en moyenne à 2 512 € par salarié bénéficiaire dans les entreprises d’au moins dix salariés en 2017, en hausse de 6,4 % par rapport à 2016.

Une croissance soutenue des versements sur les Perco

Dans les entreprises d’au moins dix salariés, les versements sur les Perco ont continué leur progression en 2017, avec une hausse de 5 % par rapport à 2016, et se sont établis à 1,8 milliard d’euros. Les sommes versées sur les Perco provenaient d’abondements de l’employeur (27,6 %), de la participation (26,1 %), de l’intéressement (21,2 %), de versements volontaires du salarié (13,3 %), de versements provenant d’un compte épargne-temps (CET, 9,3 %) et d’un transfert depuis un autre plan (2,5 %). La part des salariés ayant effectué des versements parmi les salariés couverts était de 29,7 %.

Que ce soit sur un PEE ou un Perco, 57 % des primes de participation et d’intéressement perçues au titre de l’année 2017, dans les entreprises d’au moins dix salariés, ont été versées sur des plans d’épargne salariale.


DARES Résultats nº 036, août 2019

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »