logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
L’Index seniors séduit les DRH

xx Actualité sociale xx


Emploi des seniors

L’Index seniors séduit les DRH

L’Index seniors ? Un instrument intéressant pour changer le regard sur les seniors dans l’entreprise. Tel est le sentiment des DRH interrogés par l'ANDRH dans le cadre d'une enquête flash « Emploi des seniors », dévoilée le 18 novembre.

20/11/2019 Liaisons-sociales.fr

Le 10 septembre dernier, à la surprise générale, l'ANDRH (1) proposait, lors de sa conférence de presse de rentrée, de faire de l'emploi des salariés âgés une grande cause nationale avec, en point d'orgue, la mise en place d'un Index seniors sur le modèle de l'Index de l'égalité femmes-hommes. L'idée a depuis fait son chemin si l'on en croit les résultats de l'enquête flash « Emploi des seniors » diffusés le 18 novembre par l'association.
 
Bien que vigilants quant à la charge administrative qu’un Index seniors pourrait provoquer, 68 % des professionnels RH identifient des bénéfices potentiels à cette mesure. L'Index seniors serait même, à leurs aux yeux, capable de changer le regard sur les seniors dans l’entreprise via des indicateurs objectifs et partagés. Sont cités le taux de recours aux dispositifs permettant une sortie progressive de l’emploi (retraite progressive, cumul emploi-retraite, etc.) pour 52 % des répondants, le taux de formation professionnelle des plus de 45 ans (50 %), le taux de recrutement des plus de 45 ans (49 %), le taux de départ à la retraite après l’âge légal (46 %) et l’écart entre le taux d’arrêt maladie des salariés seniors par rapport à la moyenne de l’entreprise (45 % des répondants).
 
Flexibilité du temps de travail
 
Plus généralement, 45 % des entreprises adhérentes à l'ANDRH disent mettre en place des pratiques visant à maintenir l’emploi des salariés âgés. Parmi cette population, 51% des répondants organisent une flexibilité du temps de travail à travers des horaires choisis, un temps de travail adapté, le télétravail ou encore des départs progressifs.
 
En outre, 44 % des sondés déclarent mettre en œuvre des pratiques visant à favoriser la mixité des âges dans les équipes. Toutefois, selon l'étude, les DRH notent la persistance de forts stéréotypes liés à l’âge. Une entreprise sur cinq tente cependant d'attirer des seniors dans le cadre de sa politique de recrutement.
 
Pour fluidifier le marché du travail pour les seniors, les DRH préconisent plusieurs mesures dont la création d'une plateforme dédiée à l’emploi des seniors qui proposerait entre autres du temps partagé, des temps partiels cumulés ou non, du mécénat de compétence, de l’interim seniors ; un accès au mécénat de compétences favorisé pour les PME en allégeant les démarches administratives ; ou encore le maintien des cotisations retraites pour doper le temps partagé ou temps partiel.
 
Favoriser le maintien en emploi des seniors
 
Afin de favoriser le maintien en emploi des seniors, les DRH réclament des mesures de simplification. Ainsi, selon eux, le dispositif de retraite progressive gagnerait à être assoupli en ouvrant cette opportunité aux cadres au forfait jours ainsi qu’en abaissant la limite des 150 trimestres de cotisation. L’accès au relevé de carrière par les RH permettrait également d’anticiper précisément dans le temps le départ en retraite des salariés. D'autres préconisations portent sur davantage de flexibilité dans la gestion des fins de carrière. Sont par exemple cités le rachat de trimestres grâce au compte épargne temps ou par l'entreprise ou l'exonération de cotisations retraite et chômage pour les salariés retraités. De plus, pour anticiper les fins de carrière, les sondés proposent d’ouvrir la possibilité à un bilan de compétences dès 45 ans et de permettre des passerelles pour une reconversion en cours de carrière avec une aide à l’orientation.
 
Maintien en santé des seniors
 
Enfin, les DRH se disent particulièrement attentifs au maintien en santé des seniors. Ils citent notamment comme bonnes pratiques la prise en charge de surcomplémentaire santé ou des bilans de santé annuels gratuits pour une meilleure prévention, et plaident pour une augmentation des moyens dans les Carsat et les services de médecine du travail.
 

J-F. Rio


(1) L'ANDRH a été auditionnée le 6 novembre 2019 dans le cadre de la mission sur l'emploi des seniors confiée par le Premier ministre à Sophie Bellon, présidente du conseil d’administration de Sodexho, Jean-Manuel Soussan, DRH du groupe Bouygues Construction et Olivier Mériaux ancien directeur général adjoint de l’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact).

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »