logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Kering harmonise les congés parentaux dans ses 47 entités

xx Actualité sociale xx


Famille

Kering harmonise les congés parentaux dans ses 47 entités

Pères, mères ou partenaires, parents biologiques ou adoptants, à partir du 1er janvier 2020, les salariés du groupe de luxe bénéficieront d'un congé de 14 semaines intégralement rémunéré.

11/12/2019 Protection sociale informations, 11/12/2019

Kering harmonise les congés parentaux dans ses 47 entités © monkeybusinessimages - Getty images

SUR LE MÊME THÈME

À partir du 1er janvier prochain, tous les salariés du groupe de luxe Kering bénéficieront des mêmes droits à congé à l'arrivée d'un enfant et ce, quels que soient leur genre ou leur situation familiale. La mesure (baptisée « Baby Leave ») s'appliquera dans les 47 pays d'implantation de l'entreprise, et concernera 35 000 collaborateurs. Elle s'inscrit dans le cadre de la stratégie de développement durable du groupe, qui « met en place une série d'engagements concrets en faveur des familles et de l'égalité des chances entre les femmes et les hommes », indique Béatrice Lazat, la DRH.

Depuis trois ans, les mères bénéficiaient déjà de 14 semaines de congé et les coparents (pères ou partenaires) de cinq jours. Désormais, ce sera 14 semaines pour tous - sauf dispositions légales plus avantageuses. Le congé, non fractionnable et à prendre dans les six mois suivant la naissance ou l'adoption, sera rémunéré à 100 %. À en croire le dernier baromètre de l'Observatoire de la parentalité en entreprise, de telles mesures sont plébiscitées par les salariés : en 2018, la mise en place de congés familiaux rémunérés figurait dans le top 10 des priorités, en particulier chez les pères et les catégories socioprofessionnelles les moins aisées. « En harmonisant les avantages accordés aux pères et partenaires, nous agissons en outre en faveur des femmes dans le milieu professionnel, où femmes et hommes seront dès lors tout aussi susceptibles de prendre un congé prolongé », souligne la DRH. Reste qu'il ne suffit pas de décréter l'égalité pour qu'elle s'applique… Aux managers - dont 51 % de femmes - de « créer un mouvement encourageant les pères et partenaires à prendre leur congé dans sa totalité », et d'appuyer la politique du groupe « en apportant aux parents un soutien spécifique avant et après leur congé, afin de leur assurer un retour au travail dans les meilleures conditions ».

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »