logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Déconfinement : les actions envisagées par les DRH

xx Actualité sociale xx


Coronavirus

Déconfinement : les actions envisagées par les DRH

Comment les directions des ressources humaines anticipent-elles, à compter du 11 mai, le déconfinement de leurs salariés ? C'est ce qu'a tenté de savoir l'Association nationale des DRH dans une étude dont les résultats sont publiés jeudi 30 avril 2020.

06/05/2020 Liaisons-sociales.fr

Déconfinement : les actions envisagées par les DRH © © GettyImages

SUR LE MÊME THÈME

Après avoir géré dans l'urgence les conséquences de la crise sanitaire liée au Coronavirus, les DRH s'attellent désormais au déconfinement et à la reprise progressive du travail. Pour connaître la manière dont les DRH entendent organiser la reprise, l'ANDRH a interrogé 531 de ses adhérents issus de 62 groupes locaux sur les 70 que compte l'association. Premier enseignement : la santé et la sécurité des salariés restent au centre des préoccupations des professionnels RH. 85 % des DRH sondés ont ainsi anticipé les commandes de masques dits "grand public" et de gels hydroalcooliques. Toutefois des difficultés d’approvisionnement se font jour dans les plus petites organisations. 99 % des DRH sont en outre favorables à la mise à disposition de gel hydroalcoolique, 94 % pour la distribution de masques "grand public" et 79 % pour la mise en place d'un suivi spécifique en lien avec la médecine au travail.

L'application "Stop Covid" peu plébiscitée

Les sondés sont en revanche nettement moins portés sur les mesures plus "intrusives". Seule la moitié des répondants est favorable à la prise de température des collaborateurs à l’entrée de locaux. Le déploiement d'une application de tracking au niveau de l'entreprise, via l'application de traçage "Stop Covid", qui permet de retrouver les contacts avec des personnes porteuses du coronavirus, ne recueille que 33 % des suffrages. Parmi les difficultés anticipées sont citées le refus supposé du personnel (74 %) devant le respect du RGPD (56 %) ou le secret médical (54 %). Autres freins pointées dans l'étude : l’augmentation de l’anxiété et/ou du stress ainsi que des difficultés liées à l’illectronisme.

Limiter le nombre de salariés sur site

Si 86 % des DRH sondés indiquent organiser un retour progressif du personnel au bureau, de nombreux aménagements sont mis en place pour limiter le nombre de salariés présents sur site et dans les espaces de restauration collectifs. La majorité des entreprises a opté pour un retour progressif dans les locaux avec le maintien des salariés éligibles en télétravail (parfois à 100 % dans un premier temps et/ou avec alternance de jours/semaines). Des mesures d’aménagement ou d’évolution de l’offre sont également prévues dans les restaurants d’entreprise, lorsqu’ils ne sont pas fermés.

Impliqués depuis le début de la crise, les partenaires sociaux continuent de l'être à l'approche du déconfinement. Avec les représentants du personnel, les thématiques les plus abordées sont l'organisation des congés et jours de repos (79 %), le développement du télétravail (68 %), l’aménagement du temps de travail (54 %) ou encore la rétribution des salariés (37 %).

Développement durable du télétravail

74 % des DRH prévoient un développement durable du télétravail après la crise. Parmi eux, 46 % envisagent la négociation d’un nouvel accord ou la renégociation de l’accord existant ; 36 % prévoient la mise en place d’une charte (ou une mise à jour) ; tandis que 18 % n'entendent pas de formalisation particulière.

Réaménagement des espaces de travail

Enfin, 62 % des DRH anticipent un réaménagement des espaces de travail, via la transformation des salles de réunion en bureaux, la limitation des réunions, le maintien du recours à la visio/audio-conférence, la mise en place de parois en plexiglas ou autre matériel pour séparer les espaces de travail ou encore le marquage au sol ou "utilisation" d'une chaise vide pour maintenir le mètre de distanciation sociale.

J-F. Rio

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »