logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
La crise ne remet pas en cause le déploiement des solutions de gestion des talents

xx Actualité sociale xx


Gestion des compétences

La crise ne remet pas en cause le déploiement des solutions de gestion des talents

En 2009, selon une étude Markess International, le marché des solutions informatiques de gestion des talents devrait générer un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros, contre 140 millions d’euros en 2008.

09/04/2009 WK-RH, 9/04/2009

La crise ne remet pas en cause le déploiement des solutions de gestion des talents

SUR LE MÊME THÈME

 

La crise ne freine pas les investissements consentis par les entreprises en matière de solutions informatiques dédiées à la gestion des talents (compétences, formation, recrutement, mobilité, évaluation, rémunération…) mais les ressources internes qui pilotent ces projets sont moins nombreuses que par le passé.
C’est l’un des enseignements d’une étude réalisée par le cabinet Markess International (avec le soutien de WK-RH et d’Entreprise & Carrières) consacrée aux solutions de gestion des talents dont les résultats ont été dévoilés le 9 avril.
Ainsi, en 2009, ce marché devrait générer un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros (contre 140 millions d’euros en 2008), soit 7 % du marché total des logiciels et services RH. Sur ce total, les services (hébergement, maintenance, conseils…) dégagent un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros, les licences et logiciels 30 millions d’euros et les solutions hébergées 20 millions d’euros. En 2011, la niche des solutions de gestion des talents devrait atteindre 270 millions d'euros, soit 10 % du marché des logiciels et services RH.


Des solutions pour les collaborateurs en poste

Selon Markess International, 28 % des entreprises sondées (1) ont déjà déployé un outil de gestion des talents, autre qu’un simple tableur Excel. En outre, 21 % des sociétés ont des projets en cours qui se concrétiseront d’ici à la fin 2009. « Les solutions sont davantage tournées vers la capitalisation des collaborateurs en poste avec des outils de gestion des entretiens annuels, de la formation et des compétences », indique Hélène Mouiche, chargée d’études senior chez Markess International.

 

Retard sur les processus RH

Les secteurs les plus en avance sont ceux de l’industrie et de la banque-assurance. De plus, 35 % des entreprises où ces outils sont déjà opérationnels emploient plus de 2 000 salariés. Dans les PME, le taux d’équipement est, sans surprise, beaucoup plus faible puisque 18 % seulement des entreprises employant entre 300 et 500 salariés ont mis en place un outil informatique de gestion des talents. 44 % des PME sondées n’ont aucun projet en la matière.
« Les entreprises en retard sont celles qui n’ont pas encore achevé la mise en place de leurs processus RH, telle que la création du référentiel de compétences. Par ailleurs, dans de nombreuses entreprises, la gestion des talents reste un terme encore très vague. Il est interprété différemment selon les organisations et les postes occupés par les responsables RH. Du coup, en termes de solutions RH, les pratiques sont souvent hétérogènes », constate Hélène Mouiche.

 

Les solutions « best of breed » tiennent la corde

Concernant les choix technologiques, 24 % des entreprises ont opté pour des modules de gestion des talents intégrés à un ERP. Les solutions « best of breed » concernent 46 % de l’échantillon.

 

J-F. Rio

 

(1) Sur les 150 entreprises qui ont répondu à cette enquête, 53 % emploient plus de 2 000 salariés et 77 % appartiennent à des groupes français ou internationaux. 25 % sont issues de l’industrie, 13 % du secteur de la banque-assurance, 10 % du secteur public, 9 % de la distribution et 9 % du secteur high tech/télecom.

 

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »