logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Une ONG dénonce le scandale du travail des enfants

xx Actualité sociale xx


Travail des enfants

Une ONG dénonce le scandale du travail des enfants

Une ONG attaque les prestigieuses marques helvétiques sur les conditions de récolte de leur cacao en Afrique. Elles répondent micro-projets et actions de long terme.

10/04/2009 WK-RH, 10/04/2009

Une ONG dénonce le scandale du travail des enfants

SUR LE MÊME THÈME

 

L’image de marque de Nestlé, Lindt et des autres chocolatiers suisses en prend un coup en cette période de Pâques. L’ONG « Déclaration de Berne » (DB) mène depuis début mars une campagne envers les chocolatiers suisses, qu’elle accuse de ne pas faire le nécessaire pour arrêter le « scandale » des enfants soumis à travail forcé pour la récolte du cacao en Afrique de l’Ouest, leur principale région d’approvisionnement.
Selon l’organisation, qui milite pour de nouvelles relations Nord-Sud, le phénomène toucherait 250 000 enfants, principalement en Côte d’Ivoire et au Ghana.

 

Responsable

Une pétition, lancée pour exiger de ces grandes marques un chocolat garanti socialement responsable, récolté 6 000 signatures en quelques semaines. « Les actions philanthropiques mises en avant par les chocolatiers ne s’attaquent pas au cœur du sujet : l’abolition des pires formes de travail des enfants grâce à un prix correct payé au producteur  », indique Andrea Hüsser, responsable de la campagne. Selon l’ONG, ces marques qui se disent socialement responsables manquent de transparence sur leurs pratiques : elle n’a récolté que des fins de non recevoir ou des réponses évasives des 18 producteurs suisses à son récent questionnaire détaillé sur l’équité de la chaîne de production. Et elle réclame la mise en place d’un code de conduite.
« La problématique nous est connue depuis fin 2000 et nous y travaillons, expose pourtant Franz Schmid, le directeur de leur fédération, Chocosuisse. mais il serait illusoire de vouloir la régler depuis la Suisse. Nous menons actuellement un projet-pilote pour la production socialement responsable de cacao en Afrique de l’ouest».
Les plus grandes entreprises revendiquent aussi leur adhésion à l’International Cocoa Initiative (ICI) à Genève. Cette fondation financée par l’industrie chocolatière mondiale affiche 4 millions d’euros d’investissements dans une succession de micro-projets depuis sa création en 2002.
En attendant, la DB a produit 2 200 lapins en chocolat certifiés équitables et biologiques pour Pâques, afin d’offrir une alternative aux consommateurs suisses.

 

Christian Robischon

 

Article complet à paraître dans Entreprise & Carrières le 21 avril 2009

 


Document(s) joint(s) :
  Pétition suisse
Campagne DB

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »