logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Un accord de GPEC signé chez Auchan

xx Actualité sociale xx


GPEC

Un accord de GPEC signé chez Auchan

Auchan et quatre de ses syndicats ont paraphé, le 23 mars, un accord sur la GPEC. Lequel comporte des mesures en faveur des seniors et des dispositions spécifiques aux métiers sensibles.

15/04/2009 Liaisons Sociales Quotidien, 16/04/2009

Un accord de GPEC signé chez Auchan

SUR LE MÊME THÈME

 

Auchan a signé, le 23 mars, avec les syndicats CFDT, CFTC, CFE-CGC et FO, un accord de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). L’entreprise de grande distribution, qui a pour ambition de devenir un « distributeur multicanal autour de l’hypermarché », souhaite mener ce changement « avec les équipes en place ». L’accord comporte des « mesures en faveur des seniors » et des dispositions spécifiques aux métiers « sensibles ». Il établit une « dissociation » entre la GPEC et « des mesures mobilisables dans le cadre de PSE et de licenciements économiques ».

 

Information-consultation du CCE

Pour les signataires, la GPEC constitue une « démarche continue d’analyse partagée, d’anticipation et d’adaptation des ressources aux besoins de l’entreprise ».
L’accord prévoit ainsi que l’information-consultation du comité central d’entreprise (CCE) sur la stratégie d’Auchan et ses effets prévisibles sur l’emploi a lieu une fois par an. Les informations apportées aux représentants du personnel, « d’une confidentialité totale », portent notamment sur les nouveaux produits, les marchés et sur les perspectives de développement. La définition du périmètre des métiers estimés « sensibles » au regard de cette stratégie est faite par Auchan, pour une période limitée. Cette décision fait l’objet d’une information-consultation du CCE.
Par ailleurs, la commission GPEC, composée par les signataires, les autres syndicats représentatifs y participant comme « observateurs », tient lieu d’observatoire des métiers. Réunie au moins une fois par an, elle permet de disposer d’une « analyse précise » des postes en matière de qualifications, compétences et recrutements. Des indicateurs de GPEC sont fixés, le cas échéant, déclinés par site.

 

Développement professionnel

La formation est définie comme une « priorité » pour proposer une offre de développement des compétences et pour préparer et accompagner la mobilité des salariés d’un métier à l’autre ou vers un poste d’encadrement. Les modalités de sa mise en œuvre doivent assurer l’équité dans l’accès aux actions de formation.
Les besoins en formation sont évalués lors d’un entretien professionnel spécifique, distinct de l’entretien annuel d’activité. Il doit être le point de rencontre entre le « volontariat des salariés et leur plan de carrière » et « l’initiative de l’entreprise de proposer des opportunités d’évolution professionnelle et de réorientation ».
L’accord met en valeur la professionnalisation, la VAE et le passeport formation. Il ouvre un droit à bilan de compétences après 20 ans dans la profession (un an dans l’entreprise).

 

Métiers sensibles

Les salariés des métiers jugés sensibles sont prioritaires pour accéder aux postes à pourvoir par mobilité interne, à condition qu’ils aient les compétences requises ou puissent les acquérir dans un « délai compatible avec les besoins du poste ». Cette priorité concerne les postes de « qualification identique ou supérieure ». Toutefois, le cas échéant, en cas d’affectation « volontaire » sur un poste inférieur, la classification et le salaire sont maintenus, tandis que la part variable de la rémunération de l’année précédente est conservée un an. Auchan accompagne cette incitation à la mobilité par un mode d’affectation temporaire et volontaire, période de découverte de quatre mois au plus, ainsi que par un droit au retour ouvert pendant les trois premiers mois de travail au nouveau poste. Des primes de mobilité sur un site différent sont prévues, variant selon les charges de famille et pouvant atteindre 7 050 euros.
Les salariés exerçant un métier sensible peuvent demander à bénéficier d’un temps partiel. Il est de droit pour les demandes compatibles avec l’organisation du service. Le salarié volontaire perçoit durant un an, une indemnité, compensant la moitié de sa perte de rémunération.
Enfin, les départs en CIF sont favorisés, l’entreprise prenant en charge « en complément du Fongecif » jusqu’à 100 % des frais de formation et 80 % de la rémunération habituelle.

 

Mesures en faveur des seniors

L’accord mobilise, pour les seniors, l’entretien professionnel de seconde partie de carrière défini dans l’accord de branche. Auchan peut ensuite leur proposer un bilan de compétences ou actionner une période de professionnalisation.
Le temps partiel aidé, ouvert au salarié occupant un emploi sensible, est amélioré pour les seniors. Une indemnité complémentaire compense la seconde moitié de la perte de rémunération due au passage à temps partiel. Due à partir de 45 ans, elle est versée sans limitation de durée, jusqu’à la retraite, si le senior a au moins 57 ans à son entrée dans ce dispositif. De plus, les salariés de 57 ans optant pour le temps partiel et souhaitant cotiser, pour la retraite, sur la base d’un salaire reconstitué à temps plein, bénéficient du maintien par l’entreprise de sa part de cotisation.

 

Accord du 23 mars 2009 sur la GPEC chez Auchan

Site(s) lié(s) : http://www.wk-rh.fr/actualites/upload/Accord-Auchan-GPEC.pdf
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/10692/le-groupe-evialis-signe-un-accord-de-gpec.html
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/8113/un-accord-de-gpec-chez-accor-hotellerie.html
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/10035/aviva-france-signe-un-accord-de-gpec.html
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/9382/france-telecom-relance-son-projet-de-gpec.html
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/8979/schneider-electric-adapte-son-accord-de-gpec-a-la-crise.html
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/6783/cofiroute-signe-deux-accords-sur-la-gpec-et-sur-la-diversite.html
http://www.wk-rh.fr/actualites/detail/7594/gmf-assurances-organise-un-plan-de-succession-dans-le-cadre-de-la-gpec.html

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »