logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Liaisons Sociales Magazine
Actualités RH
La Suède va corriger le tir sur le chômage

Actualités RH


Logo Liaisons Sociales Magazine

Europe

La Suède va corriger le tir sur le chômage

Le nouveau gouvernement suédois va réformer le traitement du chômage de longue durée. À partir de 300 jours sans travail, les demandeurs d'emploi sont actuellement affectés à des travaux d’intérêt général.

par Catherine Abou El Khair 07/11/2014 Liaisons Sociales Magazine

La Suède va corriger le tir sur le chômage
© Fotolia.com

SUR LE MÊME THÈME

En Suède, une mesure emblématique de la précédente réforme de l’assurance chômage vit ses dernières heures. Élu à la mi-septembre, le Premier ministre social-­démocrate Stefan Löfven veut enterrer la «phase 3». Ce régime, mis en place en 2007, est tristement connu des chômeurs de longue durée.

À partir de trois cents jours sans travail, ou quatre cent cinquante s’ils ont des mineurs à charge, ils sont affectés à un emploi d’intérêt général dans une ­entreprise, une association ou le secteur public. Pas de salaire pour cette activité généralement peu qualifiée, très proche de l’emploi protégé. Ils perçoivent pour seule rémunération leurs allocations chômage.

Et encore : «Certains peuvent s’en trouver privés faute d’avoir rempli les conditions d’activité. Ils sont alors indemnisés par le régime du revenu minimum, qui varie selon les communes», précise Cyril Coulet, chercheur spécialiste des pays nordiques. L’expérience scandalise d’autant plus l’opinion qu’elle est inefficace.

L’employeur n’a pas d’obligation d’embaucher ces recrues au terme de deux ans de con­trat, durée maximale pour les personnes valides, et n’y trouve pas d’intérêt financier. «Pour les entreprises, le coût de cette main-d’œuvre est de 800 couronnes, soit 90 euros», selon Cyril Coulet. Résultat, beaucoup de chômeurs restent coincés dans la phase 3.

La nouvelle coalition «rouge-verte» veut proposer de «vrais salaires et une formation plus structurée», rapportait le site anglophone www.thelocal.se, début octobre. En 2006, la majorité de centre droit avait durci l’accès à la formation pour les chômeurs.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.