logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Les salariés, ambassadeurs de l'entreprise

Enquêtes


logo Entreprise & Carrières
Nini La Caille

Recrutement

Les salariés, ambassadeurs de l'entreprise

La génération Y fait vaciller le modèle traditionnel du recrutement, avec sa demande de transparence sur l'entreprise. Face à ce nouvel enjeu, les collaborateurs deviennent des porte-parole de la marque employeur.

par Stéphanie Maurice 06/03/2015 Entreprise & Carrières

Les salariés, ambassadeurs de l'entreprise
© Nini La Caille

SUR LE MÊME THÈME

Kelly a un sourire qui attire le clic, sur la plate-forme Internet de recrutement du groupe La Poste. La blonde guichetière de Pont-sur-Yonne, en Bourgogne, a accepté de présenter son métier à travers une vidéo de deux minutes, qui la montre dans son quotidien. Une fiche profil, à côté de laquelle elle se tient, rappelle son niveau de diplôme – le bac –, et ses compétences – amabilité, rigueur, sens du travail en équipe.

Efficace, transparente sur les conditions de travail, Kelly est une parfaite ambassadrice de son entreprise et de sa marque employeur. Peu l’imaginent, mais La Poste, sous ses airs d’institution ancienne, est réputée pour la qualité de sa communication RH digitale. Elle vient d’être classée 7e sur 126 entreprises par l’étude PotentialPark 2015.

Séduire la génération Y. S’appuyer sur ses salariés pour se promouvoir est une vieille recette, mais qui retrouve une nouvelle jeunesse sur le Web et les réseaux sociaux. Poster aujourd’hui une simple offre d’emploi ne suffit plus. Il faut séduire cette génération Y, qui a grandi avec Facebook et Youtube, mais aussi maîtriser son image sur ces nouveaux canaux que sont les réseaux sociaux.

L’intérêt du groupe La Poste pour ces questions s’expliquent par ses importants besoins en recrutement : en 2015, elle embauchera 4 000 CDI, 4 000 jeunes en alternance, et offrira un stage à 7 000 étudiants. Afin d’attirer les candidatures et construire son e-reputation, elle s’appuie donc sur sa force : ses 26 000 salariés, présents sur l’ensemble du territoire français.

Des responsabilités importantes. « Les métiers classiques, facteur par exemple, sont très connus, car visibles du grand public, souligne Véronique Jau-Poupineau, responsable du département Marque employeur. Mais, dans le groupe, nous avons 250 métiers différents, avec des niveaux de qualification du CAP à bac + 5. Nous devons communiquer sur cette diversité importante, expliquer que nous employons aussi des analystes de données ou des experts bancaires. Nous voulons également montrer que nous confions des responsabilités importantes à de jeunes collaborateurs. »

Laurent, conseiller en gestion du patrimoine, témoigne donc aux côtés de Michel, opérateur colis ou de Laurence, directrice de centre de livraison.Les entreprises ont mis cependant du temps à saisir l’enjeu de l’e-reputation dans le domaine des ressources humaines.

Pour accéder au contenu complet de l'article, vous devez être abonné.

Déjà abonné : identifiez-vous

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »