logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Liaisons Sociales Magazine
Actualités RH
La CGPME 77 se lance dans le "crowdlending"

Actualités RH


Logo Liaisons Sociales Magazine

Patronat

La CGPME 77 se lance dans le "crowdlending"

L'organisation patronale de Seine-et-Marne signe un partenariat avec une plateforme de prêt participatif pour aider ses membres en difficulté financière. Une première.

par Manuel Jardinaud 01/07/2015 Liaisons Sociales Magazine

La CGPME 77 se lance dans le "crowdlending"
© Fotolia.com

SUR LE MÊME THÈME

Un pas de plus vers le syndicalisme de service ! La CGPME de Seine-et-Marne s'associe à la plateforme de "crowdlending" Prêtgo pour faciliter l’accès au crédit participatif de ses entreprises adhérentes.« Les banques ne soutiennent pas les entreprises sans garantie. Depuis plus d’un an, nous regardons donc les solutions alternatives qui permettent de ne plus dépendre du système bancaire pour le financement de petits projets d’investissement ou de trésorerie », explique Yannick Leboeuf, secrétaire général de la CGPME 77.

Au sein de l'organisation, l'idée a pris corps, aussi, lorsqu'un des dirigeants adhérents de la structure a octroyé un prêt financier, en direct, à un autre membre, alors en difficulté. « Notre rôle est d’aider nos entreprises à ne pas mourir », justifie Yannick Leboeuf. Une préoccupation majeure pour les PME, qui connaissent de gros problèmes de trésorerie depuis cinq ans.

Projet pilote

Au travers de ce partenariat, Prêtgo s'engage à organiser des rencontres régulières avec les dirigeants de Seine-et-Marne pour faire de la pédagogie sur le "crowlending". La structure traitera en priorité les demandes émanant d’entreprises adhérentes à la CGPME. "Aujourd'hui, il s'agit d'un projet pilote. Notre ambition, c'est d'apporter une information et un accompagnement de qualité", indique Patrick Derhy, président de Prêtgo.

Les PME pourront, elles, solliciter des prêts participatifs, dont l'acceptation nécessitera une analyse préalable de leur situation financière et de leur projet. En cas de réponse positive, l'entrepreneur bénéficiera certes d'un crédit, mais à un taux relativement élevé, aux alentours de 7%. Ce qui pourrait refroidir des entrepreneurs déjà en difficulté. La CGPME 77 se donne un an pour dresser un premier bilan de cette initiative.

Pour l'organisation patronale, c’est aussi un joli coup médiatique. L'initiative permet de donner une image moderne et innovante au service des TPE et PME. Son secrétaire général, Yannick Leboeuf, n’écarte pas l’idée d’étendre cette initiative au niveau régional, voire au-delà si l’instance nationale s’y intéresse. Dans la bataille des organisations patronales pour être au plus près des PME, la petite CGPME de Seine-et-Marne a franchi une marche.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.