logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Le “best of” des fonds d’épargne

Actualités RH


logo Entreprise & Carrières

Epargne salariale

Le “best of” des fonds d’épargne

La dernière livraison de l’Observatoire EPS de l’épargne d’entreprise, qui détaille la performance des fonds d'entreprise en architecture ouverte, confirme sa pertinence.

par Hélène Truffaut 25/09/2015 Entreprise & Carrières

Pour sa 4e édition semestrielle, l’Observatoire EPS de l’épargne d’entreprise* a rallié à sa cause deux nouvelles sociétés de gestion : Mandarine et Candriam (ex-Dexia Asset Management). Cela porte à 19 le nombre de participants à ce “best of” des fonds d’épargne salariale, dont l’objectif est d’éclairer les réflexions des entreprises autour des dispositifs en architecture ouverte – les sociétés de gestion devant présenter leur meilleur fonds dans chaque classe d’actifs (résultats arrêtés au 30 juin dernier). « Globalement, nous obtenons encore des performances supérieures à la moyenne des FCPE », commente Sébastien Roy, consultant associé à EPS Partenaires.

Rendements négatifs. Pas de miracle, cependant, sur le monétaire : « Chacun sait qu’on évolue vers des rendements négatifs. Nous avons d’ailleurs un fonds qui a fermé. C’est une chose de communiquer auprès des salariés sur l’intérêt d’aller vers d’autres fonds, c’en est une autre d’abandonner le monétaire. Nous continuons de penser qu’il a sa place dans les dispositifs d’épargne d’entreprise pour sécuriser les actifs avant un déblocage, par exemple. » Tous les gérants subissent de manière semblable le “yo-yo” de l’obligataire, dont les performances historiques liées à la baisse des taux d’intérêt se sont infléchies au 2e trimestre.

 



Le diversifié équilibre (50 % actions, 50 % obligations) affiche près de 2 % de mieux que les FCPE. « En comparaison, le flexible équilibre, que nous avons introduit l’année dernière, présente une performance à peine meilleure, mais un niveau de risque plus réduit », constate Sébastien Roy. Qui pointe l’intérêt d’avoir un portefeuille d’actions monde au vu de leurs très bonnes performances depuis 2008 et d’un risque moindre par rapport aux autres classes d’actifs. Enfin, l’observatoire s’adapte aux nouvelles règles du Perco, avec l’introduction de fonds d’actions éligibles au PEA-PME (pour bénéficier d’un forfait social minoré à 16 %).

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.