logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
La QVT commence à s’inviter dans les NAO 2016

Zoom


logo Entreprise & Carrières

Rémunérations

La QVT commence à s’inviter dans les NAO 2016

Avec une croissance économique fragile et une inflation limitée, les entreprises envisagent des budgets d’augmentation salariale restreints. De leur côté, les syndicats plaident pour un meilleur partage de la valeur ajoutée et insistent sur la qualité de vie au travail.

par Nicolas Lagrange 03/12/2015 Entreprise & Carrières

La QVT commence à s’inviter dans les NAO 2016

SUR LE MÊME THÈME

« Le faible niveau de l’inflation prévu pour 2016, autour de 1 %, reste un élément essentiel de la négociation annuelle obligatoire (NAO), compte tenu des incertitudes économiques », assure Denis Falcimagne, spécialiste rémunérations et avantages sociaux à Entreprise & Personnel. De fait, malgré l’interdiction de l’indexation des salaires sur les prix, de nombreuses entreprises déterminent leurs budgets d’augmentation en fonction de l’inflation prévisionnelle, a fortiori lorsqu’elles envisagent des hausses générales.
 
Hausse médiane à 2 %
Selon les principaux cabinets spécialisés, les augmentations salariales générales (AG) et/ou individuelles (AI) pourraient être comprises l’an prochain entre 1,7 % et 2,4 %.
 
Des prévisions en baisse par rapport à l’an dernier, loin des 3 % atteints en 2011 et 2012. « Notre prévision d’une hausse médiane à 2 % reste toutefois nettement supérieure à l’inflation attendue, analyse Bruno Rocquemont, directeur de l’activité talents de Mercer France. Parce que les entreprises ont besoin de marges de manœuvre pour attirer ou retenir les talents, et parce qu’elles savent que l’inflation ressentie est bien différente de l’inflation calculée par l’Insee. »

Mais la modération salariale conduit davantage d’entreprises à renoncer aux AG, du moins pour les cadres, et à réduire le nombre de bénéficiaires d’AI (...)

Pour accéder au contenu complet de l'article, vous devez être abonné.

Déjà abonné : identifiez-vous

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »