logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Liaisons Sociales Magazine
Actualités RH
Les Mooc universitaires à l’assaut des entreprises

Actualités RH


Logo Liaisons Sociales Magazine

Formation

Les Mooc universitaires à l’assaut des entreprises

En plein essor, France Université Numérique, le réseau des Mooc universitaires, investit le champ de la formation professionnelle. Ses projets ont déjà séduit l’industrie alimentaire.

par Manuel Jardinaud 05/01/2016 Liaisons Sociales Magazine

Les Mooc universitaires à l’assaut des entreprises
© D. R.

SUR LE MÊME THÈME

Les chiffres sont impressionnants. Qu’on en juge : 158 Mooc produits par plus de 60 établissements ­d’enseignement supérieur, soit 1,3 million d’inscriptions et 530 000 bénéficiaires. Lancée en juin 2013 de façon confidentielle, la plate-forme FUN (pour France Université Numérique) commence à peser dans l’univers des « cours virtuels ».

« Nous sommes passés d’une start-up d’État à un groupe d’intérêt public. Un consortium de 21 établissements, avec un budget de 2 millions d’euros hors production de contenus, détaille Catherine Mongenet, sa directrice. Et au moins 30 nouveaux cours vont commencer durant le premier trimestre de cette année. »

Examen final

Ces formations, pas officiel­lement reconnues, ne donnent droit qu’à la délivrance d’une « attestation de fin de Mooc ». Pas suffisant pour être réel­lement valorisé sur un CV et dans un parcours professionnel. C’est pourquoi FUN finalise un système de certification qui sera opérationnel en mars prochain. « Il s’agit d’une surveillance en ligne via une webcam utilisée lors d’un examen final », révèle la directrice.

Une première étape doit ainsi être franchie en juin. Le Mooc du Cnam intitulé « Du manager au leader agile », qui débute le 15 février, sera sanctionné par une certification universitaire équivalente à 2 ECTS. Ces crédits valoriseront officiellement le travail accompli. Et pourront être comptabilisés ultérieurement au sein d’une formation plus longue.

Reporting d'assiduité

Pour attirer les entreprises et les salariés dans le cadre de la formation professionnelle, la plate-forme FUN entend in­nover. « Nous venons de développer la possibilité de mettre un cours en ligne de manière privative », dévoile Catherine Mongenet. Et celle-ci de citer le Cnam, déjà positionné sur le marché intraentreprise via ce nouveau dispositif.

À terme, c’est un véritable « FUN corporate » que souhaite élaborer le groupe d’intérêt ­public, avec accès privé sur inscription et outils de reporting d’assiduité. Autre projet, développer « une marque blanche » pour que de grandes entreprises puissent utiliser certains Mooc en interne en y apposant leur propre charte graphique. Voire en y ajoutant certains éléments.

Opcalim en pôle position

Déjà, des acteurs du monde économique se positionnent. Opcalim, l’Opca des industries alimentaires, a noué un partenariat avec FUN pour la production de Mooc dédiés aux ­salariés de ses entreprises adhérentes. Les équipes de la plate-forme l’ont accompagné pour la rédaction de l’appel à projet, la sélection des réponses et la composition du jury.

Un premier Mooc – élaboré par l’université de Caen Normandie et l’IAE de Caen et réservé, dans un premier temps, aux ­salariés couverts par Opcalim – sera mis en ligne au printemps. À la fin de la première session, il sera mis gratuitement à la disposition de tous. Une façon de faire perdurer l’esprit de ces formations ouvertes au plus grand nombre.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.