logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Liaisons Sociales Magazine
Actualités RH
La RATP lance son plan d’actions

Actualités RH


Logo Liaisons Sociales Magazine

Laïcité

La RATP lance son plan d’actions

Trois mois après les attentats qui ont meurtri la capitale, la RATP met en œuvre son plan d’action pour réaffirmer les principes de laïcité et de non discrimination. Formation, recrutement, affection… Des actions au long cours qui visent à outiller les managers démunis face au fait religieux.

par Anne-Cécile Geoffroy 03/03/2016 Liaisons Sociales Magazine

La RATP lance son plan d’actions

SUR LE MÊME THÈME

Il aura fallu tout juste trois mois à Patrice Obert, délégué général à l’éthique de la RATP, pour mettre sur pied un plan d’actions pour faire vivre les principes de laïcité, de neutralité et de non discrimination. Il y avait urgence. Après les attentats du 13 novembre 2015, la régie s’était retrouvée dans un tourbillon médiatique en découvrant qu’un des kamikazes du Bataclan, Samy Amimour, avait travaillé en son sein pendant 15 mois en 2012.

Une révélation qui en avait entraîné d’autres. Prière dans les bus, refus de certains machinistes de prendre la suite d’une femme au volant… Des pratiques dénoncées pourtant depuis plusieurs années par Christophe Salmon, le secrétaire général CFDT de la RATP. Des révélations qui ont aussi profondément déstabilisé certains services, comme celui du recrutement, et blessé le corps social dans son ensemble.

Ne pas stigmatiser

Fin novembre, Elisabeth Borne, la présidente de la régie, annonçait la création d’une délégation générale à l’éthique. Sa mission : apporter une aide concrète aux managers pour faire vivre la laïcité. Le plan d'actions diffusé fin février s’articule ainsi autour de deux points forts, travailler ensemble et libérer la parole dans l’entreprise, et de 15 actions.

« L’organisation et la culture de la RATP renvoient à une forte responsabilité des managers locaux. Leur rôle est de faire en sorte que tout se passe bien. Mais concernant la laïcité, les agents étaient souvent démunis sans oser l’avouer. Nous sommes là pour leur dire qu’il n’y pas de honte à ne pas savoir traiter la question du fait religieux et de la laïcité. Des sujets complexes, mal maîtrisés par tous », explique Patrice Obert. La RATP sait qu’elle marche sur des œufs. Pas question de stigmatiser ses agents de confession musulmane déjà bien malmenés après les attentats. La régie a donc choisi comme angle d'attaque principal la non-discrimination.

Guide de la laïcité et cas pratiques

Pour soutenir les cadres, un grand plan de formation à la laïcité va être déployé. Les 44 000 agents franciliens suivront également des modules de sensibilisation. La RATP se donne deux ans pour toucher l’ensemble de ses salariés. « Nous allons également réaffirmer l’importance de la chaîne hiérarchique pour qu’un agent victime ou témoin d’une discrimination puisse faire remonter l’information », ajoute le délégué général à l’éthique.

Pour aider concrètement les managers, des cas pratiques ont été rédigés et agrégés au guide de la laïcité dont s’était doté la régie en 2013. Comment aborder, par exemple, la salutation et recadrer un agent qui refuse ostensiblement de saluer une collègue ? « Loin de nous l’idée d’imposer une façon de saluer. Nous abordons le sujet sous l’angle de la non discrimination. La salutation doit témoigner du respect de la personne que l’on a en face », précise Philippe Ober.

Recrutement de femmes

Le plan d’actions entend également agir sur le volet recrutement. D’abord pour réaffirmer les valeurs de la République aux différentes étapes du recrutement. L’idée : que les candidats s’engagent à la RATP en connaissance de cause et fassent bien le distinguo entre la vie civile et la vie au travail. Ensuite pour élargir les recrutements en s’ouvrant plus largement aux femmes qui représentent en moyenne 20% des effectifs. « Nous allons aussi travailler avec les services ressources humaines sur la question des affectations des agents pour favoriser la diversité. »

Pas question pour elle de remettre en cause son rôle d’intégration sociale dans les quartiers qu’elle dessert. Pour suivre le déploiement du plan, un comité de pilotage auquel les organisations syndicales seront invitées va être créé. Premier bilan, dans six mois.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.