logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.


Livres


Logo Liaisons Sociales Magazine

Société

La France sur un volcan

Le décliniste Baverez fustige le manque d’adaptation de la société française aux défis du monde. Inquiétant.

par Jean Mercier 05/04/2016 Liaisons Sociales Magazine

La France sur un volcan

SUR LE MÊME THÈME

Il est assez piquant que le nouvel essai de Nicolas Baverez, prolifique essayiste, ait été publié à peu près au moment où la France prenait connaissance de la loi El Khomri sur le Code du travail. Car, comme dans le texte de la ministre, le maître mot de son livre est : adaptation. « La ligne de clivage ne passe plus, comme au xxe siècle, entre la démocratie et le totalitarisme, analyse l’éditorialiste du Point. Face aux surpri­ses stratégiques, aux chocs économiques et à la révolution numérique, les individus et les entreprises comme les nations et les continents se départagent en fonction de leur aptitude au changement. »

La première partie de son ouvrage s’intéresse aux multiples défis auxquels l’humanité est aujourd’hui confrontée : réfugiés, terrorisme, déstabilisation du Moyen-Orient, retour à une stratégie de domination de la Russie, crise européenne, chocs énergétiques à répétition, etc. Ce cumul de menaces correspond à un certain stade de la mondialisation, ce mouvement de fond du capitalisme qui a failli s’interrompre avec la crise financière de 2008. Sur ces flots tumultueux, la France fait pâle figure. Baverez n’hésite pas à intituler un chapitre « Le risque France ». « Elle fait désormais exception, tant par ses performances, nettement inférieures à celles de la zone euro et des grandes nations du Nord, que par son incapacité à se moderniser », accuse l’auteur.

Il pointe les conséquences désastreuses de cet état de fait : une dette atteignant 100 % du PIB, 5 700 000 chômeurs et un modèle social au bord de l’explosion. En résumé : « La France représente 1 % de la population mondiale, 3,7 % de la production de la planète, mais 15 % de l’ensemble des transferts sociaux. » Sans le dire, nous pratiquons la préférence nationale pour la décroissance : plutôt que l’adaptation, la société française se satisfait de la stagnation. « Depuis les chocs pétroliers des années 1970, la France est le seul pays développé qui n’ait jamais renoué avec le plein-emploi », note encore Baverez.

Sa réflexion dépasse toutefois le cadre français. Il décrit aussi les bouleversements dans les modes d’organisation et de travail, introduits par la révolution numérique et par l’économie collaborative. Il tente de relier à ces métamorphoses du capitalisme la dégradation des systèmes politiques démocratiques, du fait de la difficulté croissante d’arriver à des compromis. Et, bien sûr, il s’interroge sur la capacité des membres de l’Europe à remettre en marche sa construction. Une synthèse brillante, qui brasse sans doute un peu trop large, mais a le mérite de mettre un peu de clarté dans la confusion actuelle.

Danser sur un volcan,
Nicolas Baverez.
Éditions Albin Michel.
250 pages, 18 euros.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »