logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Le cumul emploi-retraite : un succès qui s’est confirmé en 2014

xx Actualité sociale xx


RETRAITE

Le cumul emploi-retraite : un succès qui s’est confirmé en 2014

Selon une étude de la Cnav présentée lors d’une réunion du COR le 30 mars 2016, le nombre de retraités du régime général ayant repris une activité dans ce même régime atteignait 369 801 en 2014, contre 349 360 un an plus tôt. 

05/04/2016 Liaisons Sociales Quotidien, 05/04/2016

Ainsi, le succès de ce dispositif ne se dément pas alors que le nombre de personnes en retraite progressive dépassait difficilement les 5 000 bénéficiaires fin 2015.

Dans le cadre de sa réunion de travail du 30 mars 2016 sur « les transitions emploi-retraite », le Conseil d’orientation des retraites (COR) s’est penché sur le cumul entre emploi et retraite. À cette occasion, la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) a présenté une étude statistique sur le cumul emploi-retraite au sein du régime général (RG) en 2014.

Les retraités de ce régime, devenus à nouveau salariés dans le régime général, représentaient 2,9 % des retraités en 2014, soit 369 801 personnes. Si le nombre de cumulants a ainsi augmenté de 5,9 % sur un an, il n’en reste pas moins que la progression ralentit depuis plusieurs années.
Selon la Caisse nationale d’assurance vieillesse « cette évolution peut s’expliquer par la fin de la montée en charge du dispositif (créé en 2004) mais aussi par le ralentissement du flux de nouveaux retraités intervenu en 2012 lié au décalage de l’âge légal de la retraite introduit par la réforme de 2010 qui concerne les assurés nés à partir du second trimestre de 1951 ».

Le cumul emploi-retraite davantage utilisé par les hommes

La part des hommes dans le dispositif reste prépondérante avec 52,1 % du total, mais 58, 5 % en 2006. L’âge moyen des retraités percevant un salaire est de 66 ans et demi.

S’agissant du salaire total, il reste faible et s’établit à 11 290 € en annuel brut pour les hommes (soit 940 € par mois) et 6 720 € pour les femmes (560 € par mois). De même, le niveau des pensions est moins élevé que pour l’ensemble des retraités : les pensions de retraite du seul régime général des cumulants sont respectivement de 10 301 € par an pour les hommes (858 € par mois) et de 8 395 € pour les femmes (699 € par mois). Mais depuis 2009, première année d’assouplissement des règles du cumul emploi retraite, le niveau de salaires des cumulants s’est amélioré, relève l’étude de la Cnav.

Enfin, plus de la moitié des retraités reprennent une activité pour une durée au moins égale à 16 trimestres.
Pour l’avenir, le succès du cumul emploi-retraite pourrait s’émousser. En 2015, ce dispositif a été rendu moins favorable : l’assuré doit désormais cesser son activité professionnelle qu’elle relève du régime des salariés ou des non-salariés et les cotisations dues au titre de la reprise d’activité ne sont plus génératrices de droits nouveaux à retraite.

COR, document n° 10, le cumul emploi-retraite au régime général en 2014
www.wk-rh.fr/actualites/upload/cor-10-cumul-emploi-retraite-2014-cnav-30mars2016.pdf

ET DANS LES AUTRES RÉGIMES

Dans son étude, la Caisse nationale d’assurance vieillesse a dénombré en 2012 plus d’un demi-million de retraités ayant repris une activité : 334 698 cumulants RG-RG, 146252 RG-RSI, 31 500 CNRACL (agents des collectivités locales)-RG.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »