logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
La Caisse des dépôts s’engage à améliorer la qualité de vie au travail de ses agents

xx Actualité sociale xx


SANTÉ AU TRAVAIL

La Caisse des dépôts s’engage à améliorer la qualité de vie au travail de ses agents

Un accord relatif à la qualité de vie des agents de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), a été conclu, le 5 juillet 2016. Ce texte vise notamment à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle, en expérimentant la « semaine de quatre jours ».

17/08/2016 Liaisons Sociales Quotidien, 17/08/2016

Convaincus du lien entre « mieux vivre au travail » et « performance collective », la direction de la CDC et les syndicats CFDT, CFE-CGC, CGT et Unsa ont conclu, le 5 juillet 2016, un accord triennal sur la qualité de vie au travail (QVT). Ainsi, « s’efforçant de s’appuyer sur les attentes du corps social, notamment exprimées à travers le baromètre social 2015, et d’appréhender un contexte général des politiques de ressources humaines en pleine évolution, en particulier sous l’effet de la transition numérique », l’accord liste une série d’objectifs et de mesures organisés autour de trois axes : la qualité du travail et de l’environnement professionnel, la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle, les possibilités de développement des compétences professionnelles.

À noter également que la CDC s’engage à mettre en place une communauté de correspondants QVT afin de déployer l’accord à tous les niveaux et dans toutes les directions de l’établissement public.

Promouvoir la qualité du travail et de l’environnement professionnel

« Le socle de base de toute démarche de QVT est constitué par l’attention portée à la qualité du travail et de l’environnement professionnel », soulignent les signataires. Cette dimension, « la plus structurante », englobe plusieurs notions, auxquelles sont assignées différentes mesures :

– promouvoir, à l’échelle de la CDC, mais aussi de chaque unité de travail, toute l’information utile sur la stratégie globale de l’établissement public et les objectifs dédiés à chaque service, et veiller par la formation à ce que les personnels disposent « des clés de compréhension sur les missions d’intérêt général de la CDC »

– développer des démarches participatives des personnels « au plus près du terrain ». À ce titre, la CDC s’engage à sonder les agents sur leurs attentes, « de manière simple et efficace », à l’occasion de nouveaux projets, et à organiser, dans chaque unité de travail, « un temps d’expression et d’échanges » consacré au fonctionnement collectif et à la qualité de vie au sein du service. Les agents pourront aussi formuler des propositions d’amélioration, via « des boîtes à idées » mises en place par les directions ;

– favoriser des modes de fonctionnement collectifs et transversaux. Les partenaires sociaux misent notamment sur le travail en réseau entre équipes relevant de mêmes communautés métiers. Pour aider les collectifs de travail à mieux faire face aux fluctuations d’activité, la prestation d’intérim interne sera développée. Les bonnes pratiques renforçant le « mieux travailler ensemble » et encourageant l’innovation seront valorisées. Des espaces de dialogue « entre pairs » seront créés et un réseau social d’entreprise mis en place ;

– inciter à la qualité des relations entre collègues et des relations managériales. Afin de fonder les relations interprofessionnelles sur la « bienveillance et la confiance », les signataires conviennent, notamment, de diffuser « une charte des règles de vie au travail », et d’améliorer le soutien et l’accompagnement des managers, en développant la formation de ces derniers aux aspects fondamentaux de la gestion RH publique et privée propre à la CDC ;

– la prévention des situations difficiles. Sans préjudice des dispositifs d’alerte déjà existants, un dispositif de veille, d’alerte, d’écoute et d’aide à l’accompagnement des situations de travail individuelles et/ou collectives sera mis en place. Des recommandations sur l’hygiène de vie « au quotidien » seront diffusées régulièrement et une « plateforme » pluridisciplinaire fédérant les différents acteurs de la prévention sera instituée au premier trimestre 2017.

Faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle

Pour améliorer la conciliation vie professionnelle/vie privée des agents, la CDC s’engage à intervenir dans les trois domaines suivants :

– la gestion du temps de travail. « Dans un souci de simplification », la CDC va expérimenter courant 2017 et pendant 15 mois une plage d’ouverture des services unique au sein de l’établissement public (7 h 00 - 20 h 00), ainsi que la semaine de « quatre jours » ;

– les conditions matérielles de l’accès à l’emploi. « Dans un contexte où la loi impose à toute entreprise regroupant au moins 100 agents de mettre en place, d’ici le 1er janvier 2018, un plan de déplacement », la CDC s’engage à promouvoir les transports en commun et « propres », à optimiser la procédure d’accès au télétravail, à développer des « tiers lieux » de travail et à faciliter l’exercice des fonctions des travailleurs « nomades » en créant des « spots » sur différents sites ;

– l’accompagnement au logement. À ce titre, la CDC proposera notamment des offres de logement aux agents dépassant, dans la limite de 20 %, les plafonds de ressources prévus par la réglementation pour les logements locatifs intermédiaires. Les partenariats avec des organismes pour la réservation de logement seront également développés.

À noter enfin que la CDC s’engage à offrir aux agents des services et des activités « favorisant » le bien-être et à les accompagner dans leurs démarches face « aux situations de vie professionnelle particulières et sensibles ».

Favoriser le développement des compétences professionnelles

Observant que ce thème est « pour une large partie déjà traité aux travers d’autres accords relatifs aux parcours professionnels et à la mobilité, à la GPEC et à la formation, aux équilibres intergénérationnels », les signataires entendent néanmoins compléter « cette assise » en insistant sur les deux objectifs suivants :

– faciliter l’usage des nouvelles technologies, notamment, en accompagnant la montée en compétences des agents dans le domaine du numérique, en adaptant les postes de travail informatiques aux différents profils d’utilisateurs existants et en définissant les droits et devoirs liés à l’utilisation des outils numériques. Tous les agents disposeront d’« un coffre-fort électronique » où seront notamment entreposés tous les documents relatifs à leur carrière (bulletin de paie, contrat, avenant, arrêté, etc.) ;

– encourager la transmission des savoirs aux différentes étapes de la vie professionnelle, en particulier dans le contexte de la « transition numérique ». Les signataires s’engagent ainsi à définir et expérimenter, à compter de 2017 et pendant une année, des processus d’appui et des modalités de transfert des compétences au plan individuel ou collectif.

Accord du 5 juillet 2016 relatif à la qualité de vie au travail au sein de l’établissement public CDC
www.wk-rh.fr/actualites/upload/caisse-depots-accord-qualite-vie-travail-5juillet2016.pdf

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »