logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Le chômage au sens du BIT repart légèrement à la hausse au troisième trimestre 2016

xx Actualité sociale xx


EMPLOI ET CHÔMAGE

Le chômage au sens du BIT repart légèrement à la hausse au troisième trimestre 2016

Après le fort recul enregistré au deuxième trimestre, le taux de chômage au sens du BIT repart légèrement à la hausse au troisième trimestre 2016, a annoncé l’Insee le 17 novembre. Il s’établit à 9,7 % en métropole, soit 2,80 millions de personnes concernées, et atteint 10,0 % pour la France entière.

21/11/2016 Liaisons Sociales Quotidien, 21/11/2016

Selon les données de l’Insee publiées le 17 novembre, le taux de chômage au sens du BIT en France métropolitaine augmente au troisième trimestre 2016, de 0,1 point, en s’établissant à 9,7 % de la population active. Cela correspond à 2 805 000 personnes. En incluant les DOM, ce taux s’élève à 10,0 %, en hausse de 0,1 point également. « Malgré cette légère hausse trimestrielle des chiffres du chômage de l’Insee, les bons résultats que nous enregistrons en matière de créations nettes d’emploi se traduisent par une baisse notable du chômage sur un an, la plus forte depuis huit ans », a déclaré, le 17 novembre, la ministre du Travail, Myriam El Khomri.

Le chômage des jeunes rebondit à 25,1 %

Après la forte baisse du taux de chômage des 15-24 ans au deuxième trimestre (- 0,4 point), celui-ci repart nettement à la hausse, avec un taux qui s’établit à 25,1 %, enregistrant ainsi une progression de + 1,2 point sur le trimestre. Sur un an, le taux de chômage des jeunes augmente de 0,8 point. Le chômage des seniors est également en hausse, pour passer de 6,5 % à 7,0 % ce trimestre. En revanche, chez les 25-49 ans, le taux de chômage est en repli de 0,2 point pour s’établir à 8,7 % au 30 septembre 2016.
Autre enseignement de l’étude, le taux d’emploi des 25-49 ans et des seniors augmente de 0,2 point pour chacune de ces tranches d’âge, et s’établit respectivement à 80,4 % et 60,7 %. En revanche, il diminue de 1,0 point chez les jeunes, atteignant 27,5 % au troisième trimestre.

Une baisse du sous-emploi

En métropole, 1 650 000 personnes (données CVS) étaient en sous-emploi au troisième trimestre 2016, c’est-à-dire soit en temps partiel subi (occupant un emploi à temps partiel, souhaitant travailler plus et étant disponibles pour le faire), soit en chômage technique ou partiel. Cela correspond à 6,3 % des personnes ayant un emploi, en baisse de 0,4 point par rapport au trimestre précédent.

Le temps partiel subi est en repli de 0,1 point, atteignant 6,1 % des personnes en emploi. Enfin, le chômage technique et partiel diminue de 0,2 point au troisième trimestre 2016, touchant 66 000 personnes (0,3 % des personnes en emploi).

INSEE, Informations rapides n° 300, 17 novembre 2016
www.wk-rh.fr/actualites/upload/insee-300-chomage-3e-trimestre-17nov2016.pdf

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »