logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Des salariés plus impliqués dans la prévention des discriminations

Actualités RH


logo Entreprise & Carrières

Trophées de la diversité 2016

Des salariés plus impliqués dans la prévention des discriminations

Entreprise & Carrières détaille les pratiques des neuf entreprises récompensées lors de la 11e édition des Trophées de la diversité remis le 6 décembre.

par Emmanuel Franck 06/12/2016 Entreprise & Carrières

Des salariés plus impliqués dans la prévention des discriminations
© Denis Pessin

SUR LE MÊME THÈME

Pour la 11e édition des Trophées de la Diversité, le cabinet Diversity conseil, qui est l’inventeur et l’organisateur de cet événement mettant en valeur des initiatives d’entreprises et d’organisations en faveur de la diversité, a décidé de changer la procédure de candidature. Les postulants devaient envoyer une vidéo de quelques minutes pour présenter leur pratique. Est-ce l’effet de cette nouveauté ou d’un regain d’inventivité de la part des entreprises dans une période de vaches maigres ?

Toujours est-il que « nous avons eu de très bons dossiers, relève Anne Saüt, directrice générale de Diversity conseil et présidente du jury (voir encadré). Avec peu de moyens, les entreprises ont eu à cœur d’associer les salariés à leurs initiatives en faveur de la diversité. La cuvée 2016 est très participative, ce qui est un gage d’efficacité ».

Neuf dossiers ont donc été retenus qui, contrairement à des éditions précédentes où les efforts des entreprises se focalisaient sur des populations cibles, portaient une approche globale de la diversité. « Signe que le sujet est mature, commente Anne Saüt. Les salariés sont désormais les porteurs des valeurs de leur entreprise, à laquelle ils sont fiers d’appartenir. » Les dossiers vidéo des entreprises peuvent être consultés sur le site de Diversity conseil.

 

Les lauréats

 

Bouygues Bâtiment International

L’équipe RH de Bouygues bâtiment international a profité de sa participation aux trophées de la Diversité pour faire de son dossier de candidature un film qui servira de support en interne et en externe pour diffuser les valeurs de l’entreprise. Le film « Success in Diversity » raconte l’histoire de l’entreprise, la structuration de sa politique diversité depuis 2011, ses résultats.

 

Chimex (Groupe L’Oréal)

Chimex, site de production chimique de l’Oréal, a mis en place deux démarches de recrutement innovantes. En partenariat avec Stagiaires sans frontières, Chimex accueille des stagiaires qui partagent leur temps entre l’entreprise et une association. Le stage est financé à 100 % par Chimex. La société expérimente par ailleurs un mode de recrutementqui privilégie des critères liés au savoir-être (conscience sécurité, curiosité, coopération proactive…). Accompagnés par les salariés, les candidats visitent le site et s’immergent dans le poste.

 

Disneyland Paris

Douze salariés de Disneyland Paris ont monté une pièce de théâtre consacrée à la discrimination et intitulée Au-delà des apparences. la pièce a été jouée devant 1 400 managers de l’entreprise. Deux années ont été nécessaires pour l’écriture, la construction et la concrétisation de la pièce. Tous les services de l’entreprise se sont mobilisés. Budget : 100 000 euros.

 

Enedis Paris

Enedis Paris est l’unité parisienne d’Enedis, anciennement ERDF, filiale d’EDF. Elle emploie 1 200 salariés. En juin 2013, la direction a été alertée sur des faits de discrimination. Les dirigeants ont décidé de lancer une démarche de sensibilisation à la diversité intitulée « Pour l’inclusion de toutes nos diversités ». Des « ambassadeurs diversité et inclusion » ont été nommés : des salariés volontaires, cadres et non cadres, s’emploient à faire vivre la démarche dans les équipes, détectent des cas d’exclusion latents voire les déminent.

 

Institut Randstad

L’Institut Randstad, association soutenant la politique du groupe en matière de diversité et de développement durable, a coproduit une bande-dessinée intitulée « L’égalité est un long fleuve tranquille » avec le dessinateur caricaturiste Antoine Chereau. Cette bande-dessinée est éditée par Pixel Fever Editions, qui reverse un euro du prix d’achat à l’Institut Randstad, soutien des associations Aveugles de France, l’Autre Cercle et Force Femmes.

 

Monoprix

Monoprix a réalisé une campagne de communication nationale à destination de l’ensemble de ses collaborateurs et de ses différentes parties prenantes externes afin de les sensibiliser aux initiatives menées par l’entreprise en faveur du bien vivre ensemble. Un film intitulé Vous n’avez pas tout vu ! est en ce moment diffusé. Il se sert des rayons des supermarchés assortis de slogans au second degré, comme « Vendre des religieuses sans renier sa foi » au rayon pâtisseries.

 

Montpellier Business School

Montpellier Business School (MBS) travaille à l’égalité des chances depuis plusieurs années et, pour cela, diversifie l’origine de ses étudiants. Aujourd’hui, 40 % d’entre eux n’acquittent pas de droits de scolarité. En 2015-2016, le montant total des aides financières et sociales auprès des étudiants s’est élevé à 1,7 million d’euros hors charges de personnel. Outre les droits d’entrée, l’école a identifié deux autres barrières à l’intégration d’étudiants venus de divers horizons : le concours d’entrée et l’autocensure. Aussi existe-il neuf voies différentes d’accès. Par ailleurs, MBS diversifie son sourcing dans différents milieux, travaille avec des lycées en zone d’éducation prioritaire afin de faire découvrir les études supérieures à des élèves de 4e et implique son personnel dans l’accueil d’étudiants handicapés.

 

Orange

Orange a réalisé une cartographie de ses performances et des attentes des parties prenantes en matière de diversité et d’égalité professionnelle dans six pays où il est implanté (France, Inde, Jordanie, Roumanie, Russie et Sénégal). Pendant huit mois, plus de 120 entretiens en face-à-face ont été menés avec des personnalités externes, et plus de 700 salariés ont été consultés. Les conclusions de cette démarche, intitulée « listening and responding », ont été restituées en public au siège parisien et diffusées en simultané dans huit pays lors d’une journée de la diversité, début juillet. « Elles légitiment de nouveaux axes sur lesquels Orange s’emploie et elles sont à l’origine de dix-sept initiatives qui se déclinent au niveau du groupe et en local dans chaque pays », explique le groupe de télécommunication.

 

SNCF-RATP

La SNCF et la RATP ont conçu un serious game baptisé Prodiversité, qui a pour vocation de sensibiliser et de former les salariés, qu’ils soient managers ou collaborateurs, aux enjeux de la diversité. Afin de réaliser ce projet, les deux entreprises ont mis à contribution, pendant une année, de multiples expertises internes et externes. Le serious game est déclinable auprès d’autres entreprises.

 

 

Le jury

Anne Saüt, Directrice Générale de Diversity conseil et présidente du jury.

Frédérique Poggi, déléguée générale Les entreprises pour la Cité ( ex-IMS).

Sylvie Savignac, secrétaire générale de la Charte de la diversité.

Marie-Christine Gabillaud-Wolf, déléguée générale de l’AFMD.

Junko Takagi, responsable de la chaire leadership et diversité de l’Essec.

Catherine Tripon, directrice diversité-égalité professionnelle F/H-RSE, lutte contre les discriminations de la fondation FACE.


« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.