logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Une fonction RH de plus en plus digitale

Actualités RH


logo Entreprise & Carrières

Etude

Une fonction RH de plus en plus digitale

En amont du salon Solutions ressources humaines, Markess dresse le panorama des besoins RH, résolument axés sur la dématérialisation et la "relation collaborateur".  

par Hélène Truffaut 19/01/2017 Entreprise & Carrières

Une fonction RH de plus en plus digitale dragonstock

SUR LE MÊME THÈME

Un cap a été franchi : en 2016, 51 % des 115 décideurs (RH et SIRH) interrogés par la société d’études Markess estiment leur fonction RH mature vis-à-vis du digital. C’est 20 points de mieux qu’en 2015. Présentée le 12 janvier dans le cadre du salon SRH (www.solutions-ressources-humaines.com), qui se tiendra à Paris Expo du 21 au 23 mars prochain, cette étude dresse le panorama des tendances clés du marché des solutions digitales RH.

Si la mue numérique de la fonction est loin d’être achevée, les évolutions du contexte légal, tels le CPA ou le bulletin de paie électronique, devraient la stimuler, considère Hélène Mouiche, analyste senior chez Markess. De fait, 91 % des décideurs disent avoir des besoins en dématérialisation de documents. Et ils devraient, à plus de 50 %, être équipés d’ici à 2018 en solutions de numérisation de documents papier, de gestion documentaire, de signature et de coffre-fort électroniques.

Autre tendance phare de la GRH : « Après s’être occupées de la relation client où le digital est omniprésent, les entreprises s’inspirent de ces pratiques pour renforcer la relation avec le collaborateur, aujourd’hui perçu comme un actif stratégique », souligne Hélène Mouiche. Dans ce domaine, le premier enjeu, identifié par 60 % des DRH, est de « fournir aux collaborateurs et managers des services RH de qualité ».

Ergonomie. Une qualité qui passe aussi par l’ergonomie des solutions. À l’instar des applications grand public, elles doivent désormais être intuitives, conviviales, personnalisables, et mobiles ! 62 % des décideurs font ainsi reposer leur choix d’un outil sur « l’expérience utilisateur » offerte.

L’étude indique par ailleurs que 57 % des sondés jugent moyen l’engagement de leurs troupes en 2016. Du coup, 65 % accordent une forte importance à son amélioration d’ici à 2018. Le digital peut-il y contribuer ? Oui, par exemple avec des outils simples permettant de mesurer le climat social, ou la mise en place de réseaux sociaux d’entreprise, illustre Hélène Mouiche.

Culture de la donnée. Derniers points clés dégagés par Markess : la nécessaire acquisition d’une culture de la donnée – 71 % des décideurs exprimant de forts besoins pour analyser leurs données RH (lire notre enquête p. 18) ; et le développement du cloud computing pour gérer tout ou partie des processus.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.