logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Mauvaises notes pour l’open space

Actualités RH


logo Entreprise & Carrières
Robert Kneschke - Fotolia

Conditions de travail

Mauvaises notes pour l’open space

Selon une étude menée par OpinionWay pour le cabinet CD&B, les salariés des grandes entreprises travaillant en open space se montrent insatisfaits de cet aménagement.  

par Catherine Sanson-Stern 27/01/2017 Entreprise & Carrières

Mauvaises notes pour l’open space
Robert Kneschke - Fotolia

SUR LE MÊME THÈME

Selon le baromètre OpinionWay réalisé pour le cabinet CD&B (1) sur la relation entre environnement de travail et bien-être, les salariés des grandes entreprises (100 salariés et plus) sont 81 % à partager leur espace de travail avec des collègues. Même s’il est en recul de 3 % par rapport à l’an dernier, au profit des bureaux fermés de plus de 5 personnes, l’open space concerne 33 % des salariés.

Effets négatifs. Les personnes interrogées sont relativement peu satisfaites de leur espace de travail, lui attribuant une note de 6,5 sur 10. Les plus mécontents sont ceux travaillant en open space, qui sont 37 % à lui attribuer une note inférieure à la moyenne, près d’un sur deux estimant que leur espace de travail a un effet négatif sur leur stress et leur capacité à se concentrer.

Selon l’étude, le travail en dehors du bureau a augmenté de près de 5 % en un an : 30 % des salariés déclarent travailler souvent ou de temps en temps à leur domicile, 24 % en nomadisme et 20 % en tiers lieu ou espace de coworking. Ce sont surtout des personnes ayant une fonction d’encadrement, dont 51 % travaillent régulièrement chez eux. Seuls 50 % de l’ensemble déclarent ne jamais y avoir recours.

Coworking et desk sharing. Cependant, les nouveaux modes de travail comme le coworking (partage d’espaces de travail en dehors de l’entreprise) et le desk sharing (bureaux non attitrés) attirent encore peu les salariés. Le coworking fait apparaître un clivage générationnel entre les moins de 35 ans qui sont 58 % à s’y déclarer favorables contre seulement 37 % chez les plus de 50 ans. Pour le desk sharing, le clivage se situe plutôt entre les entreprises « de plus en plus nombreuses à le plébisciter », selon Michel Ciucci, DG de CD&B, alors qu’il est massivement rejeté par 68 % des salariés, même chez les moins de 35 ans (60 %).

1) CD&B est spécialisé dans la transformation des espaces de travail. Étude réalisée auprès de 1 056 salariés d’entreprises de plus de 100 salariés, consultable sur www.cdb.fr.

 

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.