logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Entreprise & Carrières
Actualités RH
Évolutions du travail : que prévoient les Français ?

Actualités RH


logo Entreprise & Carrières
Olivier Le Moal

Prospective

Évolutions du travail : que prévoient les Français ?

Interrogés sur les transformations du travail, les Français se disent attachés à leur temps libre. Ils ont aussi intégré l’idée d’une flexibilité accrue du contrat de travail.  

par Virginie Leblanc 28/03/2017 Entreprise & Carrières

Évolutions du travail : que prévoient les Français ?
© Olivier Le Moal

SUR LE MÊME THÈME

Les Français interrogés sur leurs priorités dans leur travail, désignent comme première préoccupation le fait de préserver assez de temps libre (47 %) ! Devant l’assurance de disposer de revenus réguliers (44 %). Juste ensuite, vient la question du sens qu’ils peuvent trouver dans leur travail (41 %). Tels sont les premiers résultats marquants d’une étude* menée par JLL, conseil en immobilier d’entreprise, auprès de 1 009 actifs*, intitulée “Travail liquide, augmenté, disrupté – Pour quel futur les Français sont-ils prêts ?”, dont Entreprise & Carrières a obtenu l’exclusivité. L’objectif étant de comprendre quelle sera la portée des transformations technologiques sur leur travail.

Flexibilité accrue. « Les Français sont très attachés à leur qualité de vie au travail, à l’équilibre des temps entre vie professionnelle et personnelle, souligne Flore Pradère, responsable de la recherche entreprise chez JLL. Toutefois, face à un environnement économique de plus en plus chahuté et “disrupté”, ils aspirent bien plus au changement que ce que l’on pourrait penser. Contre toute attente, ils croient davantage en une flexibilité accrue du contrat de travail, qu’en la fin de la hiérarchie – 17 % seulement jugent ce scénario crédible, tandis que 53 % croient en la fin du CDI. » Avantage du travail flexible pour eux : la possibilité de sélectionner leurs missions et de personnaliser leur rythme de travail.

“Alternactifs”. En outre, 70 % des Français considèrent que les bouleversements du monde du travail influenceront leur métier, et deux tiers les réprouvent, craignant une dégradation de leurs conditions de travail. Parmi les quatre travailleurs sur dix qui se déclarent confiants, les “alternactifs”* sont séduits par l’idée que de nouveaux métiers pourront émerger.

Fin du bureau attitré. Autre évolution analysée par l’étude : « Bousculant les projections communément admises, les Français semblent avoir déjà bien intégré l’idée que l’avenir ne sera plus au bureau attitré : 59 % estiment crédible ce scénario. Et 70 % des actifs interrogés plébiscitent l’idée de smartbuildings : des immeubles intelligents qui leur permettraient de paramétrer au plus juste leurs activités. À l’avenir, ils viendront dans l’entreprise pour collaborer, coopérer, cocréer, et pour y trouver le plus grand confort possible », observe Flore Pradère.

* Enquête en ligne réalisée par l’institut CSA auprès de 1 009 actifs. Parmi eux, 897 salariés et 112 “alternactifs”, autoentrepreneurs à plein temps ou cumulant un emploi salarié et une activité indépendante. À consulter ici.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Vous devez vous identifier pour pouvoir laisser un commentaire.