logo WK-RH

Le portail dédié aux acteurs du social, des ressources humaines et du management.

Accueil
Actualités RH
Une nouvelle grille salariale dans les textiles naturels

xx Actualité sociale xx


RÉMUNÉRATION

Une nouvelle grille salariale dans les textiles naturels

L’industrie textile a conclu, le 24 avril 2017, un accord relatif aux salaires minimaux. C’est la première grille négociée dans le cadre de la nouvelle classification applicable depuis mai 2016.

12/06/2017 Liaisons Sociales Quotidien, 13/06/2017

L’UIT et les deux fédérations syndicales CFDT et CGT ont signé, le 24 avril 2017, un accord fixant une grille de salaires. Rappelons qu’en 2016, le barème des salaires résultait d’une recommandation patronale de l’UIT, prise après l’échec de la réunion paritaire, qui s’était tenue sur ce thème en début d’année.

Nouvelle classification

La grille résultant de l’accord du 24 avril 2017 est la première négociée dans le cadre de la nouvelle classification de l’industrie textile issue de l’accord du 19 décembre 2013 (v. l’actualité n° 16577 du 23 avril 2014 et l’actualité n° 16959 du 19 novembre 2015). Ce dernier, qui ne concerne pas les textiles artificiels, retient un système de classifications, basé sur des critères classants pour les salariés non cadres et des définitions pour les ingénieurs et cadres. Selon ses signataires, il met en place un dispositif mieux adapté à la réalité des emplois dans cette industrie. Rendu obligatoire par arrêté d’extension publié au JO du 24 octobre 2014, il est applicable dans toutes les entreprises, en fonction des délais de mise en œuvre prévus par l’accord, depuis mai 2016.

La nouvelle architecture du système fixe la répartition par niveaux de compétence en retenant 16 échelons et six niveaux pour les salariés non cadres. Les salariés cadres sont classés sur quatre positions, dont la première compte deux échelons.

Grille salariale au 1er avril 2017

La grille des rémunérations minimales garanties est, en totalité, supérieure au Smic actuel. Elle est calculée sur la base d’une durée du travail de 152,25 heures par mois. Elle débute, au 1er avril 2017, au niveau 1 à 1 487 €. Au niveau 2, les trois échelons sont fixés, respectivement, à 1 490 €, 1 495 €, 1 500 €. Au niveau 3, les trois échelons sont, respectivement, de 1 500 €, 1 505 €, 1 515 €. Le montant de 1 515 € est également celui applicable à l’échelon 1 du niveau 4. Les autres montants, concernant les non-cadres, sont compris entre 1 566 € (échelon 2, niveau 4) et 2 074 € (échelon 3, niveau 6). Les cinq salaires minimaux des personnels cadres varient entre 2 020 € et 4 040 €.

Enfin, l’accord précise que les barèmes conventionnels de chômage partiel sont revalorisés sur la base des barèmes qui lui sont annexés.

Accord du 24 avril 2017 sur les salaires minimaux dans l’industrie textile
www.wk-rh.fr/actualites/upload/textile-accord-salaires-24avril2017.pdf

UNE NOUVELLE GRILLE DE SALAIRES DANS LES TEXTILES ARTIFICIELS

Le Syndicat français des textiles artificiels et synthétiques (SFTAS), qui appartient à l’UIT, et les fédérations syndicales de salariés (à l’exception de FO) ont signé, le 21 février 2017, un accord sur les salaires (v. l’actualité n° 17306 du 12 avril 2017), concernant le secteur des textiles artificiels et synthétiques et produits assimilés. Désormais publié au BO-CC n° 2017-15, il revalorise les salaires minimaux garantis au 1er mars 2017, fixe des rémunérations garanties annuelles pour 2017, ainsi que l’indemnité de panier.

« Pour signaler un contenu indésirable ou illicite, nous vous invitons à nous contacter à l'adresse suivante : contact@wk-rh.fr. »