webleads-tracker


logo WK-RH

Fiche métier et salaire - Juriste en droit du travail

Salaire médian d'un juriste en droit du travail : 40 765 €

Du jeune diplômé (titulaire d'un master en droit social) à l'ex-avocat rompu aux procédures les plus complexes, du juriste dans une entreprise franco-française au manager d'une entreprise internationale, l'éventail des emplois dans le droit du travail est aussi large que leur fourchette de rémunération.

« C'est l'un des rares métiers de la fonction RH pour lequel la demande est relativement stable », estime Antoine Biot, manager de la division RH au sein du cabinet Robert Walters.

De même, contrairement aux autres métiers de la filière, les missions du juriste en droit du travail n'ont guère changé. Seule nouveauté : dans une entreprise internationale, la maîtrise de l'anglais est indispensable. La vie en région parisienne est aussi un impératif : « Il s'agit d'un poste de siège, avec peu de débouchés en province », estime Wilhelm Laligant, directeur général d'Advancers Executive (groupe Vedior).

Salaire médian pour un emploi de juriste en droit du travail, perçu en 2007 (fixe + variable) : 40 765 euros.

Dont variable : 6,5 %.

Amplitude des rémunérations pour un juriste en droit du travail: 2,3

Évolution des rémunérations fixes d'un emploi dans le droit du travail:
- de 2005 à 2006 +3,9 %
- de 2006 à 2007 +3 %

Grille de salaires - Juriste en droit du travail