8 Français sur 10 toucheraient plus d’argent s’ils connaissaient cette règle pratiquée par les banquiers !

publicité

Les livrets d’épargne sont aujourd’hui très prisés. En France, ils sont plus de 80% à être titulaire de ce genre de compte. Mais pour optimiser le rendement, il convient de prendre en considération une méthode de calcul des intérêts qui est très utilisée par les banquiers. La rédaction de wk-rh vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Les solutions d’épargne de plus en plus prisées en France

A l’heure où l’avenir devient de plus en plus incertain à cause de l’inflation galopante, les Français tentent par tous les moyens de mettre de l’argent de côté. Ce côté « prévoyant » a toujours fait la renommée du pays. Pour ce faire, de nombreux ménages se tournent vers les solutions d’épargne. Parmi elles figure le livrets d’épargnes règlementaires à l’instar du livret A, du livret de développement durable et solidaire (LDDS) ou encore du livret d’épargne populaire (LEP). Chacun de ces livrets présentent des spécificités qui leurs sont propres.

publicité

Selon nos confrères du journal du net, 8 français sur 10 ont inauguré un livret d’épargne populaire en 2023. Ce qui correspond à un nombre total d’épargnants estimé à 56 millions pour le livret A contre 10 millions pour le LEP. A cela s’ajoutent les autres services d’épargne qui sont vivement prisés par les épargnants.

Chaque livret dispose de ses propres caractéristiques

Malheureusement, la plupart des épargnants néglige cette astuce qui permet de maximiser le rendement des intérêts générés par les fonds déposés sur ces livrets d’épargne. A titre de rappel, ce dispositif fonctionne de manière semblable aux comptes bancaires. Le propriétaire peut déposer des fonds sur son compte et le conserver en toute sécurité. L’avantage c’est qu’il a la possibilité de faire fructifier son argent par le biais des taux d’intérêts.

publicité

Pour ce faire, les banques vont multiplier le montant épargné par le taux d’intérêt et remettre le résultat directement sur le livret de l’épargnant. C’est ce que l’on entend par rendement ou gains d’intérêts. Notons que le seuil maximal à placer sur un compte varie suivant le livret choisi. En ce qui concerne le taux d’intérêt, il est fixé par l’établissement bancaire. Pour ce qui est des livrets réglementés, c’est le gouvernement, en partenariat avec la Banque de France qui détermine les modalités d’accès, les plafonds et les taux de revenus.

A titre d’illustration, le seuil maximal du livret A a été fixé à 22 950 € et le taux d’intérêt est de 3%. En ce qui concerne le livret d’épargne populaire, le plafond est estimé à 10 000 € avec un taux de rémunération établi à 6%. Concrètement, un épargnant qui dispose d’un montant pareil sur son LEP peut espérer toucher 50 € par mois, soit 600 € par an.

publicité

Cette technique souvent passée aux oubliettes

Les banquiers utilisent une méthode très courante pour le calcul des intérêts sur les livrets d’épargne. Celle-ci peut être utilisée par les épargnants qui n’ont pas encore atteint le seuil maximal pour optimiser le rendement au cours de l’année. Pour ce faire, il convient de lire attentivement le contrat et de se focaliser sur la rubrique dédiée à la règle des quinzaines pour l’estimation des intérêts.

Cette méthode de calcul stipule que l’estimation des intérêts se fait le 16 du mois pour l’ensemble des virements qui sont ajoutés au livret pendant les deux premières semaines du mois. Si un versement est réalisé sur le livret entre le 16 et le 31, les intérêts seront alors estimés le 1er du mois qui suit. D’où l’importance de procéder au virement à la fin de chaque mois au lieu de le faire le 1er du mois. De même, il est préférable d’alimenter le compte d’épargne le 15 plutôt que le 16 pour maximiser les profits générés par l’épargne. Vous voilà donc prévenu !

publicité

D’autres publications dans 

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !