A combien s’élève la retraite pour ceux qui n’ont jamais travaillé (ou presque) ?

publicité

Tandis que la réforme des retraites continue de préoccuper de nombreux Français, ces derniers se demandent la somme qu’ils vont bien pouvoir empocher une fois qu’ils partiront à la retraite. Mais qu’en est-il pour ceux qui n’ont jamais travaillé ou presque ? Décryptage.

Comment cotiser pour la retraite lorsqu’on n’a jamais travaillé ?

A compter de la rentrée prochaine, l’âge de départ à la retraite va augmenter d’un trimestre par génération. Après le projet de réforme initié par Emmanuel Macron, il faut compléter un maximum de 44 ans d’années de travail avant de pouvoir partir à la retraite. A cela s’ajoute les conditions liées aux trimestres. Pour ce faire, il convient d’être réglo dans le règlement des cotisations sociales sur les revenus, quel que soit le type d’activité. 

publicité

Pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de rejoindre le milieu du travail et pour ceux qui sont peu actifs, il est tout de même possible de confirmer des trimestres et d’accéder à certaines primes. 

Dans le cas des inactifs, voici les procédures à suivre afin de cotiser pour la retraite : 

publicité
  • Demander à être lié à l’assurance vieillesse des parents au foyer : cette aide permet de confirmer des trimestres sans avoir à être actif pour cotiser. Au cours de la période où vous profitez de l’assurance, la cotisation est assurée par la caisse d’allocations familiales à hauteur du salaire minimum
  • S’inscrire au chômage pour profiter de 6 trimestres valides : on parle ici de “chômage non-indemnisé” qui ne rapporte pas le moindre point pour le régime complémentaire
  • Cotiser de son plein gré à l’assurance retraite via la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) de l’adresse du bénéficiaire. Pour ceux qui sont à l‘étranger, rendez-vous auprès de la CFE (Caisse des Français de l’Etranger). La valeur des cotisations va alors varier en fonction du niveau de revenus et de la catégorie du bénéficiaire

Quid des retraités qui ont peu travaillé ?

Si vous avez atteint un minimum de 1 trimestre, vous pouvez cotiser pour votre retraité. Dans ce sas, la retraite empochée correspond à l’âge de départ légal mais la valeur sera relativement faible et soumise à une décote. Il faut cependant retenir que plus le nombre de trimestres cotisés est faible, plus la décote sera importante. Les aides pour la retraite à l’instar de l’Aspa (allocation de solidarité pour les personnes âgées) viennent ainsi compléter ce faible revenu.

publicité

D’autres publications dans 

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?

Comment libérer de l’espace de stockage sur son téléphone sans avoir à effacer des photos ?

Assurance vie après 70 ans : comment l’abattement de 30 000 € est-t-il distribué ?