A qui la retraite additionnelle va-t-elle profiter cette année ?

publicité

Voilà maintenant plusieurs années que les agents de la fonction publique peuvent profiter d’une retraite additionnelle en complément du régime de base. Ce dispositif qui entre dans le cadre de la loi de Fillon sera toujours opérationnel pour l’année 2024. Mais qui sont les principaux bénéficiaires ? Décryptage.

RAFP : qui sont les bénéficiaires ?

La RAFP ou retraite additionnelle de la fonction publique sert de complément à la retraite de base délivrée aux fonctionnaires. Elle prend en compte les indemnités, les primes et divers avantages octroyés à ces derniers pendant toute la durée de leur carrière. Il convient néanmoins de respecter certaines formalités pour pouvoir profiter pleinement de cette retraite complémentaire.

publicité

Ce régime ne s’applique cependant pas aux agents hors cadre et ceux qui ont quitté la vie active avant 2005. La retraite additionnelle profite exclusivement aux fonctionnaires qui sont issus des trois branches. Il en va de même pour les stagiaires et les magistrats. Néanmoins, certaines exigences doivent être remplies pour accéder à cette retraite additionnelle. A titre d’illustration, il convient de toucher des primes ou avantages en nature qui ne sont pas prises en compte dans l’estimation des droits à la retraite.

En ce qui concerne les cotisations, le prélèvement est assuré par l’ERAFP (Établissement de retraite additionnelle de la fonction publique). Pour évaluer la valeur de la pension, il est recommandé d’avoir recours à un simulateur de points de retraite.

publicité

L’essentiel à retenir concernant le système par points

Le dispositif de retraite additionnelle s’appuie sur l’accumulation de points pendant toute la durée de votre carrière. Au moment de quitter la vie active, ces points seront transformés en capital. L’an dernier, un point était estimé à hauteur de 1,3466 €. La valeur de ce point reste cependant méconnue pour 2024. Elle va dépendre de l’évolution de la contribution sociale généralisée (CSG), de la Casa ou de la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS). Enfin, le taux va évoluer en fonction du niveau de revenus des foyers.

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?

Laisser un commentaire