Alerte arnaque : raccrochez immédiatement votre téléphone si la personne au bout du fil vous pose cette question !

publicité

Ces derniers temps, les escrocs ne cessent de rivaliser d’ingéniosité pour piéger leurs victimes au téléphone. D’où l’intérêt de faire très attention. A ce propos, il est conseillé de raccrocher immédiatement votre téléphone lorsque la personne au bout du fil vous pose cette question…

Une nouvelle forme d’arnaque au téléphone

Cette nouvelle forme d’arnaque cible aujourd’hui de plus en plus d’utilisateurs de téléphones portables. L’objectif de l’appelant étant de faire dire « OUI » à son interlocuteur dans le but d’enregistrer sa voix et de s’en servir plus tard, sans le consentement de la victime. On appelle cette technique l’escroquerie du « OUI ». Pour ce faire, les escrocs vous posent des questions banales comme « Bonjour, est-ce que vous m’entendez ? » ou encore « Bonjour, Monsieur Untel ? ».

publicité

Si vous faites face à ce genre d’interlocuteur au bout du fil, surtout ne répondez JAMAIS par OUI. Si vous le faites, cette réponse va servir à activer un contrat avec un prestataire de gaz ou d’électricité par exemple. Bien évidemment, l’offre va être conclue sans votre consentement.

Ce qu’il faut faire pour éviter le piège

Pour éviter de tomber dans le piège des escrocs, voici quelques consignes de sécurité à prendre :

publicité
  • Ne jamais communiquer des informations personnelles à l’instar des coordonnées bancaires
  • Ne jamais transmettre des codes d’abonnement ni des codes fiscales à des sources inconnues par téléphone, par SMS ou par mail
  • Ne jamais communiquer le code IBAN sauf si vous connaissez parfaitement la personne à qui vous allez l’envoyer
  • Si vous répondez à l’interlocuteur, optez pour des phrases longues comme « qui est à l’appareil ? » ou « Pourquoi vous demandez cela ? »

Il est également possible de paramétrer le téléphone pour que les appels venants de sources inconnues soient filtrés. Si malgré ces mesures de précaution vous êtes tombé dans le panneau, le premier réflexe à avoir est d’écrire une lettre recommandée avec RAR au fournisseur pour désavouer le contrat.

publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !