Alerte tempêtes, avalanches et risques d’inondation : quelles sont les régions concernées ?

publicité

Dans un communiqué officiel, Météo France a lancé une mise en garde concernant des tempêtes, avalanches et risques de crues qui pourraient frapper l’Hexagone. Voici les différentes régions concernées…

Des tempêtes violentes attendues dans ces départements français

Depuis le début de ce mois, les Français vivent au rythme des tempêtes et ce phénomène naturel n’est malheureusement pas sans conséquence. En effet, les dégâts sont nombreux et très importants dans certains départements. Aujourd’hui, on assiste encore à du mauvais temps dans le pays. Dimanche dernier, les spécialistes en météorologie ont lancé un nouvel avertissement. Plusieurs communes seront en effet placées en alerte jaune pour des risques d’intempéries, de rafales et d’avalanches.

publicité

Selon Météo France, ces vents violents vont sévir sur plusieurs départements dont la Haute-Corse, le Tarn, l’Aude, l’Allier, la Creuse, la Corrèze, les Pyrénées-Orientales, la Corse-du-Sud, le Cantal, le Puy-de-Dôme et l’Aveyron.  D’autres régions sont placées en alerte jaune face aux risques de crues. C’est notamment le cas de l’Eure, de la Charente-Maritime et de la Savoie. Rappelons que ces communes ont héritées des dégâts causés par Domingos au cours de la semaine passée.

Risques d’avalanches dans ces 4 communes !

Toujours selon Météo France, des inondations risquent de frapper les départements de l’Orne, du Calvados, de l’Aisne, de l’Oise, de la Manche et de l’Eure. En ce qui concerne la façade ouest du pays, les possibilités de crues sont importantes du côté de la Dordogne, des Landes et de la Gironde qui sont placés en vigilance orange. La même source précise que 4 autres départements sont en alerte jaune avalanche.

publicité

Il s’agit de l’Isère, des Hautes-Alpes, de la Savoie et de la Haute-Savoie. Selon les météorologies, un anticyclone va prendre fin d’ici la semaine prochaine dans l’Hexagone. Cela dit, il y a encore peu de chance que les Français assistent à un retour normal de la saison compte tenu des nombreuses perturbations qui frappent le pays. Notons néanmoins que le début de la semaine a été marqué par des conditions météo plus clémentes.

Les prévisions météorologiques pour les prochains jours

Depuis le 13 novembre dernier, on assiste en effet à des changements non négligeables. Les prochains jours seront marqués par des hautes pressions qui vont partir du sud. Météo France annonce également un temps moins humide au niveau de la partie sud-ouest des Alpes. Pour ceux qui habitent dans le nord, les perturbations devront continuer même si elles seront moins violentes que ces derniers jours.

publicité

En ce qui concerne les températures, elles devront avoisiner les températures normales de la saison. Par ailleurs, un anticyclone va faire son entrée au cours de la semaine à venir en France. Cette période sera marquée par la formation de brouillards dès l’aube. Le soleil sera par ailleurs au rendez-vous pendant toute la durée de l’après-midi. Des amas de nuages vont recouvrir le ciel au nord-ouest, en limite des agitations sur l’Atlantique. Dans tous les cas, les températures ne s’éloigneront pas des températures habituelles de la saison.

Grève chez Météo France

Lundi dernier, trois des quatre syndicats de l’établissement public ont fait appel à une manifestation symbolique pour partager leurs craintes devant l’instauration du projet « Programme prévision production ». A titre de rappel, ce dispositif prévoit une automatisation des prévisions météorologiques partagées au public. Dans un communiqué officiel, les syndicats font part de leur inquiétude concernant le perte de qualité résultant de ce projet d’automatisation.

Ce dernier prévoit en effet un accès facilité aux prévisions météo via Internet et les applications. Les intéressés estiment que cette réorganisation est un impact direct de la diminution des effectifs de personnel. Comme le souligne un membre de la CFDT : « Nous ne disposons plus des effectifs nécessaires pour garder l’ancienne structure. Nous déplorons la façons dont se passe la nouvelle réorganisation. Nous ne sommes pas prêts. Les derniers préparatifs se sont passés dans l’agitation même si on a travaillé dessus depuis un bon moment ».

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !