Allocation chômage : une nouvelle mesure en cours, une mauvaise nouvelle pour les français 

publicité

Pôle Emploi vient d’annoncer une nouvelle mesure qui va certainement déplaire aux allocataires chômage. 

Il s’agit d’une nouvelle qui va bouleverser l’histoire de l’allocation chômage française. Pourtant, des millions de français comptent sur l’aide du gouvernement pour faire face à l’inflation, mais ce nouveau décret va changer la donne. 

Allocation chômage : une nouvelle mesure en cours, une mauvaise nouvelle pour les français 

Le 18 Avril 2023, l’État a annoncé une nouvelle concernant les changements en termes de condition d’attribution de l’allocation chômage. 

publicité

Ce changement concerne les salariés qui font un abandon de poste. Tous les concernés ne peuvent pas profiter d’une allocation chômage. 

Autrement dit, à la suite de ce nouveau décret gouvernemental du 18 Avril, tout employé qui quitte son poste ne pourra pas bénéficier d’une allocation dédiée aux chômeurs. 

publicité

À noter que depuis toujours, l’abandon de poste découle d’un licenciement pour faute grave. Et malgré cela, l’employé peut percevoir des subventions de Pôle Emploi. 

Mais ce n’est plus le cas désormais, car tout employé qui quitte son emploi volontairement et ne revient plus au bout de 15 jours et après une mise en demeure, est considéré comme démissionnaire. Pourtant, près de 123 000 individus sont concernés par cette nouvelle mesure. 

publicité

Quelles sont les exceptions ? 

Bien évidemment, il existe toujours une exception à la règle. C’est notamment le cas lorsque la démission est survenue après certaines situations dont il est possible de les justifier. 

De prime abord, si l’employé quitte son poste pour des raisons médicales, alors il peut toujours bénéficier d’une allocation chômage. C’est aussi le cas si la personne justifie de son droit de grève ou de son droit de retrait. 

Il en est de même pour ceux qui refusent de faire une tâche, car c’est contraire aux réglementations ou encore pour ceux qui n’ont pas consenti à une modification du contrat de travail. 

publicité

D’autres publications dans 

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?

Comment libérer de l’espace de stockage sur son téléphone sans avoir à effacer des photos ?

Assurance vie après 70 ans : comment l’abattement de 30 000 € est-t-il distribué ?