Amende : voici ce qu’il faut faire pour la contester et l’annuler en toute simplicité !

publicité

Il existe aujourd’hui d’innombrables méthodes permettant de contester une infraction liée au non-respect du code de la route. Mais quelles sont les procédures à suivre pour annuler une amende ? Le point à travers cet article !

Code de la route : des mesures sévères pour les contrevenants ?

Parmi les infractions au code de la route, nous pouvons citer la conduite sous l’emprise d’alcool, les excès de vitesse, le non-respect des feux, utilisation de smartphone au volant, non-respect des règles de priorité…Dans tous les cas, ces délits peuvent être sanctionnés par de lourdes amendes, voire des peines d’emprisonnement suivant la gravité des cas.

publicité

De même, la loi interdit le stationnement dans des zones non autorisées. Les contrevenants peuvent d’ailleurs se retrouver avec une confiscation de leur voiture. L’amende peut également s’appliquer dans la mesure où les automobilistes n’attachent pas leur ceinture de sécurité. Enfin, les dépassements dangereux sont également sanctionnés par la loi. Dans la mesure où vous avez commis l’une ou plusieurs de ces infractions et que vous écopez d’une amende, est-il possible de la contester ?

Les démarches à suivre pour contester une amende

Si vous souhaitez contester le paiement de la contravention car vous pensez avoir agi en conformité avec la loi, il faudra réaliser une opposition. Pour ce faire, rendez-vous sur le site officiel de l’Antai dans le menu « Renseignez ou contestez votre amende ». Suivez ensuite les instructions indiquées en remplissant les informations requises. Une note d’enregistrement vous sera ensuite remise.

publicité

Il suffit de la télécharger en ligne et vous aurez droit à un mail de confirmation. Dans le message, il vous est demandé de remettre les pièces justificatives nécessaires à la demande d’opposition par courrier. Il ne vous reste plus qu’à patienter jusqu’à l’obtention d’un mail confirmant ou non l’opposition. Notons qu’un délai de 45 jours doit être respecté avant de pouvoir relancer la procédure en cas de rejet.

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !