Après Camaïeu, c’est au tour de cette enseigne française de renom de subir un redressement judiciaire

publicité

Décidément, les temps sont durs pour les acteurs qui œuvrent dans le secteur du prêt-à-porter. Aux dernières nouvelle, une autre marque de renom française vient d’être mise en redressement judiciaire. Tous les détails dans cet article !

Clap de fin pour Naf Naf

Depuis la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, de plus en plus de secteurs sont fragilisés. C’est notamment le cas du prêt-à-porter Qui a subi de plein fouet les conséquences de la crise, obligeant plusieurs enseignes à fermer leurs portes. De plus, les habitudes des consommateurs ne cessent d’évoluer au fil du temps. Récemment, c’est l’enseigne Camaïeu qui a fait l’objet d’une liquidation judiciaire à la suite de plusieurs difficultés financières.

publicité

Cette semaine, c’est la marque Naf Naf hé qui a fait part d’une mauvaise nouvelle, au grand désarroi de sa fidèle clientèle. En effet, la société a du mal à régler ses loyers depuis le début du confinement. Mais ce n’est pas tout ! Elle a également perdu le droit d’éligibilité aux différentes aides liées à cette période difficile.

Plusieurs enseignes de prêt-à-porter en danger

Depuis son lancement dans les années 70, Naf Naf emploie plusieurs centaines de salariés dans ses 131 points de vente situés en France. L’avenir de la société repose aujourd’hui entre les mains du tribunal de commerce de Bobigny. Notons qu’au mois de juin dernier, l’enseigne avait déjà procéder à une restructuration en mettant fin à plusieurs vingtaines de postes.

publicité

Mais Naf Naf n’est malheureusement pas un cas isolé. En effet, d’autres marques de prêt à porter ont déjà subi le même sort. Gap France, Kookaï, Don’t call me Jennyfer, Sergent Major, Burton of London ou encore San Marina devront eux aussi disparaître prochainement du marché. La majorité de ces entreprises ont d’ailleurs déjà diminué leur présence dans plusieurs territoires et de nombreux salariés qui travaillent pour elles ont d’ores et déjà été licenciés.

publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !