Arnaque à la CAF: Du jamais vu ! Cet allocataire du RSA roule en Lamborghini !

publicité

Dernièrement, un jeune allocataire de la caisse d’allocations familiales qui empoche le revenu de solidarité active s’est fait attraper pour escroquerie. Le jeune homme roule en Lamborghini alors qu’il touchait cette aide pourtant réservée aux personnes disposant de revenus modestes.

Le RSA : un précieux coup de pouce pour les plus démunis 

Voilà maintenant plusieurs années que la CAF délivre chaque année le RSA. Ce dispositif a vu le jour en 2008 en remplacement du RMI et de l’API destinés à favoriser l’insertion professionnelle des plus démunis. La valeur de cette aide varie en fonction de la taille du foyer, du niveau de revenus et du patrimoine du bénéficiaire. Une revalorisation a généralement lieu chaque année. 

publicité

Le concept du RSA se base à la fois sur un volet financier et un accompagnement des titulaires. En effet, il s’agit d’une prime qui a été mise en place pour aider les personnes disposant de ressources limités à vivre dans de meilleures conditions. D’autre part, le RSA accompagne les allocataires dans leur quête d’emploi pour qu’ils puissent devenir autonome financièrement. Des référents sociaux les suivent ainsi de près après conclusion d’un contrat d’engagement qui mentionne les modalités de l’accompagnement.

Arnaque au RSA : les statistiques sont alarmantes

Pour lutter contre les fraudes sociales qui touchent la CAF, l’organisation a mis en place un service dédié en 2021 : le national de lutte contre la fraude à enjeux (SNLFE). A l’époque, certains départements ont affiché des cas de fraude importants à l’instar du Val-de-Marne avec près de 5 millions de cas détectés. La majorité des dossiers traités concernent des fraudes qui sont intervenues entre 2018 et 2021. 

publicité

Mais récemment, c’est un conducteur de Lamborghini habitant dans le Haut-Doubs qui a interpellé l’attention. Les autorités ont arrêté le jeune homme au mois de mai dernier pour fraude. La police a démasqué l’individu en raison des vêtements de luxe et bijoux qu’il a porté. Une enquête a donc été ouverte et c’est ainsi qu’on a appris que le principal intéressé avait détourné plusieurs millions d’euros à la CAF. Une somme qui n’a pas été déclarée au fisc. Mis en examen, le suspect a nié les faits jusqu’au bout.

publicité

D’autres publications dans 

8-9 = 8 : défiez votre intelligence en enlevant 2 bâtonnets pour résoudre l’équation !

Défiez votre logique avec ce puzzle mathématique : 12÷4x(5+3)= ?

Fin de l’ASS : quelles conséquences pour les futurs retraités ?

France Travail : des primes accordées aux candidats pour favoriser le recrutement  

Électricité : à quoi faut-il s’attendre avec la fin du bouclier tarifaire ?

Flambée des prix de l’électricité : quid du chèque énergie ?