Astuces jardinage : comment réaliser soi-même du terreau avec des feuilles mortes ?

publicité

A l’approche de l’hiver, alors que les températures ne cessent de chuter, les feuilles mortes font partie indéniablement du décor. Mais au lieu de s’en débarrasser, savez-vous qu’il est possible de s’en servir pour réaliser soi-même du terreau pour le jardin ? On vous explique comment dans les prochaines lignes !

A quoi servent les feuilles mortes dans le jardin ?

Si les feuilles mortes servent principalement de paillage pour ne pas laisser l’humidité s’échapper, il est également possible de les transformer en terreau 100% naturel. Au même titre que l’humus qui couvre les forêts, les feuilles mortes ont tendance à attirer une microfaune qui exerce une influence non négligeable dans la décomposition des substances organiques.

publicité

Il faut savoir que ce processus contribue pour beaucoup à la croissance optimale des plantes. En effet, le terreau issu de la décomposition renferme divers nutriments essentiels au développement de l’espèce végétale (azote, potassium, phosphore). De plus, ce composant est connu pour concentrer l’humidité et améliorer le drainage du sol. Résultat, les racines des plantes peuvent plus facilement respirer et absorber les nutriments.

Utilisation du terreau

Le terreau peut servir à n’importe quelle saison de l’année mais il convient de l’utiliser durant l’automne, pendant la période des feuilles mortes. Vous pouvez également l’utiliser pendant le printemps pour lancer la croissance des nouvelles plantes et pour protéger ces-dernières contre le froid de l’hiver.

publicité

Selon les experts, le terreau est préconisé pour les semis et pour les boutures pour optimiser le drainage. D’autre part, le terreau peut être ajouté à la terre dans le but de favoriser le rendement agricole grâce à un sol plus fertile. Enfin, il est possible de s’en servir en guise d’amendement dans le but d’alléger l’acidité du sol.

Comment réaliser du terreau avec des feuilles mortes ?

Pour cette astuce, sachez qu’il est possible d’utiliser les feuilles de n’importe quel arbre. Cela dit, les feuilles de platane et celles des chênes sont préconisés pour de meilleurs résultats. Il vous faudra ensuite utiliser une tondeuse ou un broyeur pour rendre la procédure de décomposition plus rapide. N’hésitez pas à mixer le tout avec des matières organiques à l’instar des orties ou des herbes issues des gazons tondus avec un peu de potasse pour une croissance optimale de vos plantations. A vous de jouer !

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?