Bagage à main payant : une nouvelle disposition prévue par l’UE pour remédier aux pratiques frauduleuses des low cost

publicité

Les compagnies aériennes low cost redoublent de nos jours d’inventivité pour proposer des tarifs défiant toute concurrence. Pour parvenir à de tels résultats, elles n’hésitent pas à tromper les voyageurs à travers des pratiques illicites. Le dispositif du bagage à main payant fait partie de ces pratiques. Selon nos confrères de Schengen Visa Info, l’Union européenne prévoit une nouvelle disposition pour remédier à la situation. Tous les détails dans les prochaines lignes !

Les bagages cabines désormais payants chez certaines compagnies

La majorité des compagnies aériennes, notamment celles qui proposent des low-cost facturent aujourd’hui les bagages cabine de leurs voyageurs. Pourtant, il y a encore quelques années, ce service était gratuit. Mais pourquoi les choses ont-t-elle changé ? Il faut dire que les politiques des compagnies concernant les bagages ne cessent d’évoluer. En 2018, Ryanair avait pris la décision de retravailler sa politique concernant les bagages à main en rendant ce dispositif payant. Les autres compagnies ont suivi la même approche surtout après la crise sanitaire qui a fragilisé le secteur.

publicité

Pourquoi les compagnies facturent-elles les bagages cabine ?

Selon France Télévisions, ce système payant a permis aux compagnies concernées de générés plus de 20 milliards d’euros au cours de l’année 2021. Selon une enquête réalisée par un journaliste, les prix payés par les voyageurs montent à plus de 80% depuis que les bagages à main sont surfacturés lors des voyages en avion. Sollicités par nos confrères, aucune compagnie n’a tenu à livrer des explications sur le sujet.

Dans tous les cas, ce dispositif rapporte gros aux compagnies aériennes. Mais ce n’est pas tout ! Les voyageurs qui prennent moins de valises lorsqu’ils montent à bord de l’avion vont contribuer à activer l’embarquement. Il s’agit donc à la fois d’un gain de temps et un gain d’argent pour les compagnies aériennes.

publicité

L’UE prévoit un nouveau projet pour lutter contre le fléau

De nos jours, les voyageurs qui optent pour Ryanair n’ont le droit qu’à un léger sac à main ou un sac à dos en guise de bagage à main gratuit. Si le passager souhaite emmener d’autres affaires avec lui à bord de l’avion, il devra payer des suppléments. C’est notamment le cas des bagages à roulettes ou des sacs utilisés pour transporter des ordinateurs. Il en va de même chez EasyJet. En effet, des frais d’excédent sont facturés pour les autres bagages à main.

Cette situation est pourtant injuste vis-à-vis des voyageurs qui doivent payer le prix fort. L’Union européenne a donc décidé de prendre les choses en main après que la Cour de justice a eu statué sur la politique des bagages de cabine. Ces derniers devront ainsi être considérés comme une composante du voyage à condition qu’ils répondent aux normes en vigueur concernant la taille et le poids.

publicité

Ce dispositif mis en place par l’UE devrait contribuer à résoudre les irrégularités dans les politiques instaurées par les compagnies aériennes concernant les bagages à main. Le but étant de refléter une totale transparence dans le but d’éviter ce type de « frais cachés » handicapant les passagers lors de l’achat des billets d’avion.

Un projet qui mise avant tout sur la communication

Aujourd’hui, les passagers sont tenus de respecter les dispositions relatives à la taille et au poids des bagages. Ces dernières varient d’une compagnie à une autre et entraîne souvent des confusions. De plus, les voyageurs doivent souvent régler des frais imprévus lors de l’embarquement, au grand dam de ces derniers. En mettant fin à ce système, l’UE espère protéger le portefeuille des passagers.

Pour ce faire, l’union européenne mise sur une communication transparente entre la compagnie et ses clients. Les compagnies sont donc priées de transmettre des informations fiables et claires concernant les mesures liées aux bagages à main. Une initiative qui devrait s’appliquer sur l’ensemble du territoire européen.

publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !