Batterie domestique : un investissement ultra-rentable en France

publicité

Les batteries domestiques sont désormais très prisées dans le monde entier et plus particulièrement en France. Alors que l’offre ne cesse de fluctuer sur le marché, les consommateurs sont nombreux à vouloir utiliser cet équipement innovant dans le cadre de leurs activités quotidiennes. Mais cet investissement en vaut-il vraiment le coup ? Décryptage.

Les intérêts des batteries domestiques

Plusieurs raisons peuvent amener les foyers à utiliser une batterie domestique. Dans un premier temps, ces dispositifs permettent d’approvisionner toute la maison en électricité en cas de panne du réseau. Mais ce n’est pas tout ! Ces équipements sont également parfaits pour conserver le surplus d’énergie photovoltaïque généré sur le toit durant a journée. Les utilisateurs peuvent ainsi s’en servir lorsque la production est faible en fin de journée ou durant la nuit par exemple.

publicité

En optant pour des batteries domestiques, les ménages peuvent améliorer le taux d’autoconsommation. Cette mesure est associée au rapport de l’électricité consommée avec celle qui est produite. D’une manière générale, une maison qui fonctionne sans batterie affiche un taux d’autoconsommation d’environ 35%. Avec l’utilisation de ce dispositif, cette valeur peut rapidement atteindre les 70%.

D’autres motifs peuvent également expliquer le recours aux batteries domestiques. Certains foyers s’en servent pour compléter une installation photovoltaïque dans un souci écologique. Pour les autres, cet investissement relève simplement d’une volonté de vivre dans une maison autonome sur le plan énergétique. Mais qu’en est-t-il du rendement ?

publicité

Une alternative intéressante face à la flambée des prix de l’électricité

La hausse des tarifs de l’électricité résulte de plusieurs facteurs :

  • Augmentation des coûts liés à la maintenance et aux besoins d’investissement du parc de production électrique ;
  • Hausse des prix des matières premières entraînant une augmentation des coûts de production ;
  • Hausse des prix des hydrocarbures depuis les conflits qui opposent la Russie à l’Ukraine. Ce qui déstabilise le marché européen de l’énergie ;
  • Brusque augmentation de la demande énergétique résultant de la période post-covid

Compte tenu de ces faits, il devient urgent d’investir dans des batteries domestiques dans le but de sauvegarder de l’électricité lorsqu’elle est peu onéreuse. C’est notamment le cas pendant la nuit où la consommation atteint son taux le plus faible. Il en va de même pour ceux qui utilisent des énergies renouvelables à l’instar des panneaux solaires dans le but d’une réutilisation pendant les heures pleines.

publicité

Utiliser une batterie domestique à la maison en France : est-ce rentable ?

Entre la flambée des prix de l’énergie et la diminution continue du prix des équipements, on assiste à un effet ciseau non négligeable lié à l’acquisition de batterie domestique. Pour analyser la rentabilité de cet investissement, prenons un cas concret. Dans l’exemple d’un système doté d’une centrale photovoltaïque de 6kW, avec une batterie d’une puissance de 10kWh, la production d’électricité en général s’élève à 0,15 €/kWh. Ce qui est relativement mois élevé par rapport au coût d’acquisition de l’énergie, soit 0,23 €/kWh. Ce qui est plus important que le prix de revente de l’excès d’électricité qui est des 0,13 €/kWh.

Cette méthode de calcul ne tient pas cependant en considération certains paramètres. C’est notamment le cas du devis d’installation. Cela dit, cette approche permet d’affirmer que le point de croisement n’est plus à l’écart et qu’il peut être excédé dans certaines circonstances. Une donnée qui est capitale pour les utilisateurs. Interrogé sur le sujet, le directeur des ventes, Joan Bossard, de la société Sola Systems confie : « Nous avons vérifié minutieusement les tarifs de l’électricité car nous pensons que la rentabilité se produit dès lors que le prix de l’électricité au niveau du réseau excède 0,22 €/kWh. C’est ce qui se passe aujourd’hui ».

Selon les prévisions prises en considération par les experts en ce qui concerne l’augmentation future de l’électricité, il se peut que les rendements financiers soient plus signifiants avec une estimation moyenne de 10% en matière de TRI (taux de rendement interne).

publicité

D’autres publications dans 

Défiez votre logique avec ce nouveau casse-tête des allumettes !

Ce métier inédit rémunéré à plus de 300 000 € par en ne requiert aucune qualification spécifique !

La Belgique va recruter plus d’employés étrangers : les modalités d’accès

Impôts : aucun paiement prévu pour ces Français en 2024. Et pour cause…

Cette banque rémunère les clients pour les fonds déposés chaque jour sur leur compte

Crédit immobilier : voici comment les emprunts à 4% peuvent augmenter votre rentabilité !