Billets d’avion : vers une hausse des prix en 2024

publicité

En dépit de la promesse du gouvernement concernant le pouvoir d’achat cette année, les Français qui aiment voyager vont malheureusement devoir dépenser plus pour les billets d’avion en 2024. Une situation qui résulte de la nouvelle taxe liée au budget kérosène pour cette nouvelle année. Plus de détails dans les prochaines lignes !

Aéroport : une nouvelle taxe prévue en 2024

L’exécutif a promis d’agir en faveur de la transition écologique cette année. A ce propos, il a fait part du lancement d’une nouvelle taxe qui cible majoritairement les enceintes aéroportuaires et les concessions d’autoroute. Cette nouvelle disposition va concerner les infrastructures dont le revenu d’exploitation est supérieur à 120 millions d’euros et dont le rendement moyen depuis 2014 est supérieur à 10%. La nouvelle mesure en question a été baptisée impôt sur les infrastructures de longue distance.

publicité

Ce dispositif a vu le jour dans le but d’encourager les acteurs qui polluent le plus l’atmosphère à déployer les efforts nécessaires pour la protection de l’environnement dans le but de limiter autant que possible les effets du réchauffement climatique. Cet impôt devrait apporter aux caisses publiques près de 600 millions d’euros pour cette année.

Les billets d’avion seront plus chers

En France, on dénombre 5 grands aéroports qui répondent aux normes imposées par le gouvernement : Nice-Côte d’Azur, Lyon Saint-Exupéry, Paris-Charles-de-Gaulle, Marseille-Provence et Paris-Orly. Pour affronter cette nouvelle taxe, ces enceintes prévoient de répercuter les coûts sur les tarifs proposés par les compagnies aériennes. Par conséquent, les voyageurs devront s’attendre à payer des frais supplémentaires en 2024.

publicité

En guise de conclusion, l’impôt sur les infrastructures de longue distance va impacter directement sur le pouvoir d’achat des passagers puisque ces derniers devront payer les billets d’avion plus chers qu’auparavant. A ce propos, Anne Rigail, celle qui est à la tête de la compagnie Air France explique : « Cette hausse des prix va être applicable dans les années à venir avec la transition écologique et le projet de décarbonation. Il faudra débourser plus qu’avant pour les billets d’avion ».

Notons que cette hausse vient en complément de celle de 14,3% en vigueur ces derniers mois et celle de 20% qui date depuis 2022. Cette révision des tarifs due à un nouvel import sur les aéroports devrait rester en vigueur pour au moins deux dans le but de respecter le concept de l’évolution des tarifs en vigueur chaque année.

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Casse-tête logique : trouvez les 2 tiges à enlever pour résoudre l’équation : 8-9=3

Crédit d’impôt 2024 : quels outils faut-il utiliser pour l’adaptation des logements au vieillissement ?

Augmentation de l’AAH : à combien s’élève l’aide revalorisée en 2024 ?

Ikea propose une table design et originale pour embellir votre extérieur !

Lidl lance un veste anti froid à prix bradé !

Prime d’activité et RSA : cette raison fâcheuse pour laquelle ces deux aides sont en déclin !