CAF : ce qu’il faut retenir sur le versement des APL et des allocations familiales

publicité

Les aides délivrées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ont récemment fait l’objet d’une hausse. Parmi elles figurent les allocations familiales et les aides personnalisées au logement (APL). Mais comment accéder à ces différentes prestations ?

La CAF continue de soutenir les plus démunis

Voilà maintenant plusieurs années que les familles qui vivent dans des conditions modestes peuvent se tourner vers les coups de pouce financiers délivrés par la CAF.  C’est notamment le cas du Revenu de solidarité active (RSA) ou encore les APL qui ont subi cette année une revalorisation. A titre de rappel, la valeur de ces aides varie en fonction de la taille du foyer concerné et de la situation personnelle des bénéficiaires.

publicité

En ce qui concerne l’APL, elle est fixée à 298 € par mois pour une personne célibataire contre 406 € par mois dans le cas d’un couple ayant un enfant à charge. Plus le nombre d’enfants augmente, plus le montant de l’aide sera important. Aussi, cette valeur va dépendre du plafond de revenus. Notons que les éventuels abattements fiscaux sont pris en compte dans le calcul.

Modalités d’accès aux APL et allocations familiales de la CAF

Pour profiter de ces aides distribuées par la CAF, il convient de respecter certaines procédures qui se font sur le site officiel de l’organisme. Ce qui assure un gain de temps et d’argent pour les allocataires qui n’ont plus à se déplacer dans une agence pour faire une simulation. En effet, un outil en ligne est disponible pour vérifier l’éligibilité des allocataires tout en leur donnant un aperçu du montant qu’ils peuvent toucher.

publicité

Pour ce faire, rendez-vous sur votre espace en ligne en vous connectant au site officiel de la CAF. Il ne vous reste plus qu’à suivre les consignes indiquées et de compléter les dossiers nécessaires pour la finalisation de votre demande. Notons que des changements ont récemment opéré pour lutter contre les fausses déclarations.

Par conséquent, il convient d’habiter au moins 9 mois sur 12 en France pour prétendre à l’APL et aux allocations familiales de la CAF. De plus, le gouvernement surveille vos déplacements pour s’assurer que vous ne trichez pas. Selon les dernières statistiques, ces activités frauduleuses coûtent à l’Etat plus de 10 milliards d’euros chaque année. Gare aux fraudeurs !

publicité
publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !