CAF : tout savoir sur le « Parcours naissance », ce dispositif qui permet aux parents d’accéder en toute simplicité aux aides sociales

publicité

Face à la hausse du taux de non-recours en France, la CAF a décidé de prendre les dispositions nécessaires afin de limiter le fléau. C’est ainsi que le “Parcours naissance” a vu le jour dans le but de permettre aux parents et futurs parents d’accéder plus facilement aux aides sociales.

La CAF vient en aide aux parents et futurs parents

Ce service proposé depuis le 12 juin dernier par la CAF a pour principal objectif de limiter le taux de non recours particulièrement élevé touchant certaines prestations sociales. Il s’agit d’un système d’appui des jeunes parents dans le cadre d’une grossesse, d’un accouchement ou d’une adoption. Le “Parcours naissance” offre également aux bénéficiaires l’opportunité de se tenir informer des diverses aides auxquelles ils peuvent prétendre avec les modalités d’accès

publicité

Ces conditions d’éligibilité vont généralement varier en fonction de plusieur paramètres dont le mode de garde, la taille du foyer, l’âge du bénéficiaire ou encore les conditions familiales. En ce qui concernent les parents et futurs parents, ils peuvent bénéficier de diverses allocations dont l’aide au paiement de la garde d’enfant, la prime de naissance ou encore l’ASF (aide de soutien familial).

Comment profiter du dispositif « Parcours naissance »

Pour accéder à ce programme, les parents sont priés de se rendre sur leur espace personnel via le site officiel de la CAF. Ensuite, ces derniers devront mentionner leur statut et répondre à une série de questions via un formulaire. Notons que l’adhésion se fait en plusieurs étapes suivant les circonstances (grossesse, accouchement, adoption pour les enfants de moins de 3 ans ou suivi des parents”. 

publicité

Une fois le formulaire complété, l’administration se charge d’aider l’allocataire à trouver le service le mieux adapté à son profil. Par ailleurs, les parents ont également accès à un site d’informations auquel il est possible de se référer durant les premiers jours de naissance de l’enfant. Ce délai prend en compte la durée de grossesse et les deux premières années de l’enfant concerné.

publicité

D’autres publications dans 

Cette déclaration de Michel-Édouard Leclerc va rassurer les consommateurs et les agriculteurs !

Si vous faites partie des 2% de gens capables de déchiffrer cette énigme, c’est que vous avez un QI remarquablement élevé !

Une hôtesse de l’air explique pourquoi il faut éviter d’embarquer en premier dans l’avion !

Trimestres non-utilisés : comment accéder à un remboursement ?

Pain au chocolat ou chocolatine ? Attention à bien choisir vos mots !

Défi visuel : vous avez 13 secondes pour localiser le chiffre 24 parmi 42 !