Carrière longue : dans quels cas peut-on partir plus tôt à la retraite ?

publicité

A partir du mois de septembre prochain, date prévue pour la mise en application de la réforme des retraites, les employés et salariés indépendants qui ont démarré la vie active plus tôt pourront profiter de la retraite anticipée. Autrement dit, ils auront le droit de partir à la retraite à 58, 60 ou 62 ans.

Carrière longue : quid de la retraite anticipée ? 

La réforme des retraites initiée par Emmanuel Macron prévoit de reporter l’âge de départ à 64 ans pour les personnes qui sont nées à partir de septembre 1961. En parallèle, le délai minimal de cotisation exigé pour profiter du taux plein va subir une prolongation. Désormais, il sera fixé à 172 trimestres, soit 43 ans pour ceux qui sont nés à partir de 1965. Cela dit, une exception s’applique aux employés qui ont démarré très tôt la vie active, on parle alors de retraite anticipée.

publicité

Ces derniers pourront ainsi partir à la retraite à partir de 58, 60 ou encore 62 ans sous certaines conditions. En effet, il convient d’avoir validé obligatoirement un minimum de 5 trimestres avant la fin de l’année civile du 16e, 18e, 20e ou 21e anniversaire. Ce seuil est fixé à 4 trimestres pour les retraités qui sont nés durant le dernier trimestre de l’année civile.

Les critères liés au délai de cotisation

Pour pouvoir partir plus tôt à la retraite, les assurés devront compléter le délai de cotisation requis pour décrocher le taux plein. Ce délai va dépendre de l’année de naissance du futur retraité. A titre d’illustration, il faut compléter 170 trimestres pour les assurés nés en 1963 contre 172 trimestres pour ceux qui sont nés à partir de 1965. 

publicité

Notons que la durée de cotisation tient exclusivement compte des trimestres ayant abouti au paiement de cotisations d’assurance vieillesse. Il en va de même pour les trimestres confirmés à la suite de congé maladie, de congé de maternité ou de chômage indemnisé. Pour ceux qui sont nés entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963, il est possible de partir à partir du 1er septembre 2023 en retraite anticipée à condition de respecter les points suivants :

  • Avoir confirmé 4 à 5 trimestres avant la fin de l’année civile des 20 ans 
  • Avoir complété une durée de cotisation de 168 trimestres
publicité

D’autres publications dans 

Rappel d’urgence inquiétant chez Tesla : plus de 4 000 véhicules concernés !

Plaques d’immatriculation : cette nouvelle règle va donner du fil à retordre aux voleurs !

93% des personnes qui ont relevé ce défi ont échoué : ferez-vous partie des 7% les plus intellos ?

Gmail : la lutte contre les spams et le phishing prend une nouvelle tournure !

Ruée assurée chez Action avec ce produit magique indispensable aux automobilistes !

Faire des achats en ligne sera beaucoup plus facile grâce à cette nouvelle technologie liée à la carte bancaire !