Carte grise 2024 : attendez-vous à une augmentation de prix dans ces départements !

publicité

C’est officiel ! La carte grise va faire l’objet d’une augmentation de prix dans certains départements français en 2024. Voici les différentes régions concernées !

Carte grise 2024 : nouvelle désolante pour les automobilistes de la Normandie et de l’Ile-de-France

La nouvelle a fait l’effet d’une douche froide auprès des automobilistes français. Mise à part la hausse du péage qui va intervenir le mois prochain, ces derniers doivent composer avec une autre annonce désagréable. En 2023, trois départements avaient déjà entamé une hausse des certificats d’immatriculation. Cette année, six autres départements vont suivre le même rythme. C’est notamment le cas de la Normandie qui figure en haut du classement avec une hausse de 31% en comparaison avec l’an passé.

publicité

Cette revalorisation est assez conséquente car l’immatriculation de voiture 5 chevaux coûtera désormais 55 € de plus qu’en 2023. A ce propos, celui qui est à la tête de la région assure que cette décision a été prise en raison des investissements colossaux qui sont prévus dans le secteur du transport en commun. Les Franciliens seront également concernés par cette hausse en 2024.

Les autres départements touchés

En Ile de France, l’inflation frôle les 19%. Une situation qui est due à la compensation du manque à gagner résultant de la réduction des immatriculations. Dans le Centre Val de Loire, le tarif du cheval fiscal a connu une hausse de 10% passant de 49,8 € à 55 €. Pendant ce temps, la Bretagne affiche une augmentation à hauteur de 7,8%. Même si ces deux régions ont des prix moins conséquents qu’en Normandie, elles détiennent le record des cartes grises les plus onéreuses en France avec un tarif qui dépasse les 46,95 € qui est le prix moyen pratiqué dans les régions métropolitaines.

publicité

L’Île-de-France et Centre-Val-de-Loire ont réalisé des augmentations que l’on peut considérer comme légères avec des taux respectivement fixés à 6,82% et 4,93%. Résultat, le tarif de la taxe est allé de 44 à 47 € en Occitanie contre 34,5 à 36,1 € dans les Hauts-de-France. La faible hausse dans ces départements est due à une augmentation qui a déjà été réalisée l’an dernier, ce qui n’est pas le cas de la Bretagne. Par conséquent, si vous prévoyez de déménager dans ces régions, sachez que le fait de disposer un autocollant sur la plaque s’avère inutile.

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?