Ce célèbre antivirus vient d’être banni pour avoir vendu les données de ses utilisateurs

publicité

Mauvaise nouvelle pour les créateurs de ce célèbre antivirus. En effet, la marque Avast vient de faire l’objet d’une condamnation qui la contraint à payer une lourde amende. Tous les détails dans les prochaines lignes !

Un antivirus gratuit au succès planétaire

Durant plusieurs années, l’antivirus Avast a été utilisé par de nombreux utilisateurs d’ordinateurs issus des quatre coins du globe. Son principal atout ? Il est accessible gratuitement à tous ceux qui souhaitent le télécharger. Seulement voilà : les choses gratuites ont souvent mauvaise réputation. Dans le domaine du marketing on dit souvent : « Quand quelque chose est gratuit, c’est le consommateur qui est le produit ».

publicité

La mauvaise nouvelle est tombée cette semaine. En effet, la Federal Trade commission a indiqué que la société allait devoir régler une amende s’élevant à plus de 16 millions de dollars après avoir vendu des informations personnelles d’utilisateurs sans le consentement de ces derniers, pour des raisons commerciales.

La condamnation est tombée

L’affaire remonte entre 2014 et 2020 rapporte le communiqué officiel. Au cours de cette période, la marque avait réuni une quantité non négligeable d’informations confidentielles au sujet de ses utilisateurs : convictions religieuses, données personnelles, état de santé, avis politiques, santé financière, etc. Ces renseignements auraient été proposés à plusieurs organisations tierces qui les ont achetés dans le but de réaliser du ciblage marketing. Les opérations ont été gérées par Jumpshot.

publicité

Une investigation effectuée en collaboration avec PC Mag et Motherboard ont permis de déceler cette violation de données en 2020. A l’époque, Avast a procédé à la clôture de Jumpshot et pris la décision de rendre anonymes les données vendues. Mais selon la FTC, toutes les données n’ont pas été traitées de la même manière. L’entreprise est également accusée de publicité mensongère puisqu’elle promet aux usager une confidentialité complète alors que la réalité est bien toute autre. Aie !

publicité

D’autres publications dans 

N’oubliez pas de nettoyer cette partie du réfrigérateur pour réduire les dépenses en électricité !

Changement du menu à la cantine : découvrez ce que vos enfants vont manger à l’école en 2024 !

Un héros de « Plus belle la vie » accusé d’avoir tabassé un conducteur de bus !

Alerte arnaque ! les ventes de colis perdus se multiplient ces derniers temps en France !

Quelle huile d’olive choisir au supermarché ? Voici la suggestion de « 60 millions de consommateurs »

Seuls les esprits ingénieux peuvent traquer la carte manquante !