Ce métier fait partie de ceux qui offrent les plus beaux avantages en France, pas de diplôme requis !

publicité

Bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas poursuivi de longues études universitaires et qui souhaitent accéder à un métier offrant des conditions et un salaire intéressants en France. Cette profession devrait vous séduire…

Des opportunités de travail pour les « sans diplômes »

Selon une analyse menée par l’Observatoire des inégalités, plus de 80% des personnes pauvres ne disposent pas d’un diplôme de baccalauréat. Un tiers d’entre elles en revanche n’ont pas le moindre diplôme en poche. Si l’Hexagone est connu pour accorder une importance majeure aux diplômes, certaines organisations accordent pourtant une chance à tous ceux qui n’ont pas pu décrocher ces précieux documents !

publicité

Parmi ces métiers figurent celui de commercial, de serveur, d’agent de nettoyage ou d’ouvrier. Cela dit, d’autres métiers offrent des avantages particulièrement alléchants pour ceux qui n’ont as de diplôme au-delà du bac +3. Vous vous demandez sans doute quels sont ces métiers ? Réponses dans les prochaines lignes…

Des métiers qui offrent des avantages ultra-alléchants

Les métiers que nous allons vous évoquer dans cet article, accorde ainsi différents avantages aux employés. Parmi eux, nous pouvons citer :

publicité
  • Les primes destinées aux non-cadres dont la valeur moyenne se situe dans les alentours de 400 € par an
  • Les gratifications de vacances à hauteur de 400 € par an
  • Les indemnités de garde d’enfant pour les moins de 3 ans (100 € par mois)
  • Les primes d’intéressement pour les objectifs réalisés (400 €)
  • Les couvertures par les mutuelles d’entreprise (60%)
  • Les RTT (réduction du temps de travail) de 22 jours par an
  • Les abondements annuels de 300 € pour une somme de 1500 € investie sur l’épargne du groupe
  • Les tarifs préférentiels sur les voyages

Quel est ce métier qui fait rêver en France ?

Il s’agit du métier de « commercial à bord des trains » que vous pourrez exercer en travaillant pour la SNCF (Société nationale des chemins de fer français). Un poste aussi appelé « contrôleur » ou « chef de bord ». Ce dernier a pour mission d’informer les passagers, de veiller à ce qu’ils soient en sécurité, de surveiller la propreté et l’hygiène dans le train et de s’assurer que les équipements à bord fonctionnent correctement.

S’il n’y a pas de diplôme requis pour accéder à ce job, il convient néanmoins d’avoir un minimum de 3 ans d’expérience dans la relation client ou dans le commerce. Ces conditions vont néanmoins varier d’une offre à une autre. En ce qui concerne le salaire, il se situe entre 29 900 et 31 900 € par an dans le cas d’un contrôleur TER à Metz. Pour un chef de bord travaillant à bord des trains à Tarbes, le salaire annuel s’élève entre 24 700 et 31 800 €, soit dans les alentours de 1600 à 2000 € nets par mois.

publicité

Ces tranches prennent en considération le variable qui constitue jusqu’à 25% de la rémunération des agents de bord de la SNCF. Il s’agit d’une pratique courante dans le domaine du commerce mais qui suscite cependant le mécontentement auprès des salariés. A l’occasion d’une interview pour Le Parisien, un contrôleur de la société a affirmé comment l’absence de prime dans le cadre de l’arrêt maladie l’avait obligé à reprendre le chemin du travail, contre l’avis d’un professionnel de santé. Selon cette source anonyme, son salaire mensuel s’élevait en moyenne à 2400 € après avoir travaillé pendant une vingtaine d’années pour le groupe.

Plusieurs centaines de postes vacants par an

Si la SNCF emploie plusieurs milliers de contrôleurs dans ses effectifs, elle recrute davantage de personnes chaque année pour ce même poste. A l’heure actuelle, on dénombre une trentaine d’offres destinées aux personnes à la recherche d’emploi partout en France. Sur son site officiel, la société affirme que 1000 offres de contrôleurs sont postées chaque années avec plus de 940 candidats qui suivent ces offres. Avis à tous les intéressés qui souhaitent postuler pour ce métier de rêve en France !

publicité

D’autres publications dans 

Réforme de la prime d’activité : quelles conséquences sur les employés à faibles revenus ?

CAF : un bonus prévu pour certains allocataires de l’AAH, les concernés

5+3=5 : trouvez les 2 tiges qu’il faut déplacer pour corriger l’équation !

Défi visuel : vous disposez de 12 secondes pour localiser le nombre 56 !

Fruits et légumes : vers une nouvelle taxation pour les éléments potagers du jardin ?

LMNP : à quoi faut-t-il s’attendre en 2024 ?